Posts Tagged ‘shade light’

Kat Von D Shade Light : Le contouring XXL

katvondshadelight3

Dans l’article précédent, je vous contais mes périples quant à savoir quoi ramener du continent américain, cosmétiquement parlant. Je vous avais donc présenté mon article chouchou, la palette Tartelette de chez Tarte… Mais ce n’est pas la seule palette que j’ai embarqué dans ma valise !

On va utiliser le joker puisque cette fois-çi il ne s’agit pas d’une palette de fards à paupière, mais bel et bien une palette de contouring ; la fameuse Shade Light de chez Kat Von D.

J’ai longuement hésité sur trois palettes contouring à mon arrivée (la fille à peine déterminée à en acheter une –humhum.) ; à savoir la Cocoa Powder de Too Faced, la Contour Kit de Anastasia Beverly Hills et celle de Kat Von D. Les trois étant plus ou moins à une quarantaine d’euros. J’avais tout d’abord une préférence pour la première puisque c’est la seule des trois qui inclut un pinceau, et puis surtout c’est Too Faced hein ! Mais je me suis dit qu’au pire, elle finirait par sortir en France (c’est peut-être déjà le cas ?) et que si mon caprice revenait je pourrais bien me l’offrir en inventant une quelconque raison.
Cependant lorsque j’ai posé la question aux vendeuses Sephora et à vous toutes sur Twitter pour vous demander laquelle vous préfériez, vous avez été complètement unanimes : KAT. VON. D ! Alors bon, je ne me suis pas fait prié, et je reviens aujourd’hui vous la présenter en détails.

katvondshadelight1

C’est l’une des plus grosses palettes contouring que j’ai vu en rayon. Elle est vraiment énorme. Le packaging  est tout à fait à l’image de la marque ; dark et un peu goth sur les bords ! L’arrière de l’emballage dévoile les teintes des 6 poudres de la palette : 3 poudres illumanatrices Lucid, Lyric et Levitation ainsi que les 3 poudres sculptantes Sombre, Shadowplay et Subconscious. Appelons-les highlighters & bronzers  ~
Notons tout de même que les couleurs de l’emballage (et même celle du petit flyer) tirent carrément trop sur le kaki, les poudres sont tellement plus jolies en vrai !

katvondshadelight9katvondshadelight7


Même si les poudres sont réparties à l’horizontale en fonction de leur utilisation (highlighter / bronzer), je trouve qu’elles forment respectivement de jolis duos à la verticale : La première colonne Lucid/Sombre a de joli sous-tons roses, tandis que le duo Lyric/Shadowplay tire plutôt sur le beige doré et Levitation/Subconscious sur des tons plus chauds, pêche~orange.
A travers ces duos, on retrouve donc les trois sous-tons principaux de teint (retrouvez mon article sur le sujet ici) ; une palette complètement universelle qui ira à toutes les carnations, pour peu d’avoir la main plus ou moins légère !

katvondshadelight10 katvondshadelight11

Les poudres de cette palette Shade Light n’ont aucune odeur et sont complètement mates. Entre cette palette et la Tartelette, on est en mode zéro paillette là, rien ne va plus ! C’est d’ailleurs le seul point qui ne me ravie pas énormément dans cette palette… J’aime les highlighters qui attrapent l’œil en plus de la lumière, irisés à la folie, à l’infini ! (okay on a compris.) Donc là je ne trouve simplement pas ça très… folichon. Autant les bronzers sont très pigmenté et si vous n’avez pas la main ULTRA legère vous risquez le maquillage de squelette en deux secondes chrono, autant les highlighters ne sont pas très pigmenté, alors sans micro paillettes je les trouve presque inutile. D:

katvondshadelight12

katvondshadelight6

Si vous cherchez quelque chose de très sobre, subtil et naturel alors c’est la palette qu’il vous faut. Mais si comme moi vous n’êtes pas contre rajouter un peu de pep’s quand vous avez pris le soin de matifier tout le reste, gardez un enlumineur digne de ce nom sous le coude ! Pour ma part, il s’agit du Secret Beam d’Etude House qui fait plutôt bien son travail –mais le liquid highlight de chez Stila m’obsède complètement ces derniers temps.

katvondshadelight5

Instinctivement, j’ai tout de suite commencé à utiliser le duo numéro deux (Lyric/Shadowplay) car le premier était un peu trop terne pour moi et le dernier beaucoup trop foncé.  Levitation ressemblerait presque à un blush, avec ses petits air de pêche ! J’applique donc Shadowplay avec mon pinceau  de chez Zoeva à la base du creux de mes joues et je l’étire sans en réappliquer, pour jongler un maximum entre ombre et naturel. J’applique ensuite Lyric avec parfois une pointe de Levitation en haut de la pommette, et je rajoute un peu de shimmer avec mon produit Etude House, juste pour le blingbling puisque Kat Von D aura déjà légèrement éclaircit la zone.

En résumé, cette palette a des possibilités infinies grâce à ses 2×3 teintes qui permettrons de trouver « the perfect shade »  pour votre carnation, mais aussi à votre goût !


katvondshadelight8

Personnellement je ne pense pas que je puisse un jour la finir, vu sa taille. Surtout que je ne vais pas utiliser toutes les poudres sous pretexte qu’il faut les utiliser haha.  Mais je pense que c’est le produit parfait pour les make up artists justement.~ 
Si c’était à refaire, je pense que j’aurais plutôt craquer sur la Anastasia Beverly Hills ou la Too Faced, qui sont plus petites mais tout aussi complètes !

katvondshadelight2katvondshadelight13

sign2

8 Comments