Posts Tagged ‘himawari’

À la découverte de Bodhi Cosmetics, la marque spa thaïlandaise

bodhi-cosmetics-

Vous commencez à me connaître : Je suis insatiable en terme de connaissances et découverte cosmétiques. Quel plaisir que de mettre la main sur une marque d’un pays qui ne m’était encore que très peu familier en terme de beauté : La Thaïlande.

Ma première expérience date d’il y a quelques mois avec la crème pour les mains de la fabuleuse marque Pañpuri dans une Birchbox ; l’odeur m’avait immédiatement conquise.
Vous l’aurez déjà compris dans le titre, mais c’est une toute autre marque pourtant assez similaire que je souhaite vous présenter aujourd’hui : Bodhi Cosmetics.

Bodhi, qui signifie « harmonie de la nature » (quel joli nom !) joue sur la même vague de cosmétiques spa, naturels et à l’allure très pro et épurée : Des produits digne d’instituts asiatiques traditionnels aux secrets très prisés.

J’ai pu testé 3 produits de la marque, disponibles très bientôt et en avant-première chez Himawari.


Bodhi – Natural Handmade Soap (Coconut)

bodhi-cosmetics-2Selon mon humeur, j’aime commencer par le meilleur ou par le pire… Mais aujourd’hui, je n’ai clairement pas pu résister à l’envie de vous présenter la perle de ma découverte : Le savon fait-main à l’huile de coco.

Le savon est enfermé dans un emballage cartonné aux motifs délicats. Le combo carton – écriture doré exprime très bien l’envie de la marque d’allier naturel et luxe, et c’est selon moi très réussi, j’adore.

Le fait que le carton soit aussi aéré permet de découvrir le produit dès le premier coup d’oeil… Et de le sentir également. Et quelle odeur ! J’ai craqué pour la fragrance noix de coco, mais je ne m’attendais pas à sentir quelque chose de si naturel, si frais. Rien à voir avec la noix de coco que l’on connait ! Sa composition minimaliste parle d’elle-même d’ailleurs :

Aqua (Water), Cocos Nucifera (Coconut) Oil, Elaeis Guineensis (Palm) Kernel Oil, Oryza Sativa (Rice) Bran Oil, Elaeis Guineensis (Palm) Oil, Sodium Hydroxide, Eucalyptus Globulus leaf Oil, Olea Europaea (olive) Fruit Oil, Tocopheryl Acetate.

On remarque qu’aucun parfum artificiel, aucun silicone ni conservateur vient salir le tableau. On peut donc retourner à notre sniffage sans culpabilité aucune : un simple cocktail d’huiles avec un ajusteur de pH (sodium hydroxide) et un anti-oxydant (tocopheryl acetate) ont servi à réalisé ce fabuleux savon !

bodhi-cosmetics-6

Le savon mousse étonnement bien, mais d’une mousse éparse et délicate ; très naturelle, loin de ce qu’on pourrait voir dans nos supermarchés.

Même la coupe du savon en lui-même est inégale et nous rappelle (volontairement ou non) le côté handmade du produit. À noter que l’huile de coco, aussi bénéfique soit-elle avec ses propriétés hydratantes, nourrissante, anti-âge et réparatrices, et très mauvaise pour l’acné. À éviter pour les peaux à problèmes, et sur le visage de manière général. C’est un savon pour le corps, rappelons !


Bodhi – Sugarcane Body Scrub (Virgin Coconut)

bodhi-cosmetics-7

Continuons sur cette bonne lignée avec le gommage corps, également à la noix de coco. Quitte à sentir bon, autant sentir uniformément bon ! (Margaux et sa logique à toutes épreuves…)

J’aime autant le packaging de ce gommage que celui du savon. Les deux vont très bien ensemble, avec le rappel de doré et un tout très harmonieux. Le pot est en plastique, et on aurait difficilement pu faire autrement vu la texture du produit !
En effet, je découvre rapidement une texture assez inhabituelle, mais toujours plus naturelle : On dirait un mélange d’huile, de coques et de sucre, encore une fois fait-maison. La texture comporte un film complètement huileux, qui laisse découvrir quelque chose de plus onctueux en profondeur.

L’exfoliation n’est pas spécialement douce, et ce n’est pas pour me déplaire : Les gommages asiatiques sont réputés pour être revigorant, et celui ci ne manque pas à l’appel !

bodhi-cosmetics-4

L’odeur quant à elle est assez particulière : Le mélange de la canne à sucre et de la noix de coco est assez bizarre, mais on s’y habitue et on apprécie vite, surtout.

Cane Sugar, Butyrospermum Parkii (Shea Butter), Oryza sativa (Rice) Bran Oil, Helianthus annuus (Sunflower) Seed Oil, Carthamus Tinctorius (Safflower) Seed Oil, Sesamum Indicum (Sesame) Seed Oil, Coconut Fragrance Oil, Cocos Nucifera (Coconut) Shell Powder, Walnut Shell Powder, Vitamin E.

La composition, minimaliste à nouveau, nous laisse apprécier un produit ultra naturel et efficace : De la canne à sucre et du beurre de karité en majorité, combiné aux huiles de riz, de graines de tournesol, de carthame, de sésame et de coco. Pour les coques, je ne me suis pas trompé puisqu’il contient effectivement de la poudre de coque de coco et de noix ; qui sont les deux seuls ingrédients exfoliants. Rien de chimique à l’horizon. Un soupçon de Vitamine E, et nous avons le gommage le plus naturel de la terre !

Un coup de coeur sensoriel et visuel.


Bodhi – Hand Cream Siamese Therapy

bodhi-cosmetics-3

Je conclus avec ce troisième produit qui est loin d’être un flop, mais qui me plait beaucoup moins visuellement. C’est vraiment dommage de ne pas être resté sur le même esprit que les deux premiers produits !

La Siamese Therapy est un cocktail à base d’huiles plus qu’appréciées des spa thaïlandais : les huiles de citronelle et de lavande. On en retrouve donc tout naturellement dans la composition, en plus du beurre de karité, d’huile de jojoba, de riz, de cacao et d’aloe vera.

Aqua, Glyceryl Stearate, Polyglyceryl-3 Methylglucose Distearate, Cetyl Alcohol, Butyrospermum Parkii (Shea Butter), Macadamia Ternifolia Seed Oil, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Oil, Oryza Sativa (Rice) Bran Oil, Camellia Sinensis (Tea) Seed Oil, Theobroma Cacao (Cocoa) Butter, Cymbopogon Schoenanthus Leaf Extract, Lavandula Angustifolia (Lavender) Flower Extract, Tocopherol, Aloe Barbadensis Leaf Extract, Lecithin, Cymbopogon Citratus (Lemongrass) Oil, Lavendula Angustifolia (Lavender) Essential Oil, Biotin, Chlorphenesin, Citral, Eugenol, Geraniol, Citronellol, Limonene, Linalool.

Petit bémol pour les dernières ingrédients de la composition (Citral, Eugenol, Geraniol, Citronellol, Limonene, Linalool) qui sont de simples fragrances, qui ternissent un peu la compo’. Ça reste une crème pour les mains, et elle fait très bien son job alors ne soyons pas trop dur avec elle !

Bodhi Cosmetics est une marque que j’ai adoré découvrir ! Et vous ?

bodhi-cosmetics-1

sign

12 Comments

Modeling mask : La nouvelle tendance coréenne

rubbingmask3

Je ne vous présente plus les masques en tissu venus d’Asie que notre ami Sephora n’a pas manquer de reprendre à toutes les sauces (non, je n’aime pas leurs sheetmasks. haha). Mais aujourd’hui, je vous présente une nouvelle tendance qui vient d’émerger au pays du Matin Calme : Le modeling mask.

Rubbing mask ?

Le modeling mask (ou rubbing mask) est un masque nouvelle génération en pot sous forme de poudre qui se transforme en une pâte assez épaisse au contact de l’eau.  On l’applique à la spatule en évitant bien le contour des yeux et les sourcils, et on laisse sécher sur le visage : Une fois sec, ce dernier arbore une texture similaire à du caoutchouc grâce à l’alginate présent dans leur compo (ingrédient permettant la création de masque dans le milieu du cinéma, entre autres): Un brin de folie dans nos routines skincare, et une utilisation ultra ludique à faire entre copines !

Deux marques se sont vite imposées sur le marché, à savoir Ettang et Lindsay. Ça tombe bien, ils sont respectivement en vente chez les copains Himawari et Peaux d’Anges !

Les masques Ettang

rubbingmask6

rubbingmask

Arrivant dans un petit pot de 17g, les masques Ettang ont une quantité unidose parfaite : Pas de gaspillage, et petit prix à la clé ! Ils sont formulés sans paraben ni silicone ni phénoxyéthanol. En bref : Des compositions pas mal du tout pour des produits pareils.

Composition type

Pour 2,50€, vous pouvez piocher parmi la dizaine de choix de la gamme :

Acerola & Chlorella & Paper Mulberry & Yogurt : Pour les peaux ternes et fatiguées

Calendula & Propolis & Peppermint : Pour les peaux sensibles et irritées

Charcoal & THE Peppermint : Pour les peaux mixtes à grasses et à imperfections

Collagen : Élasticité et fermeté

Moi, j’ai décidé de tester Peppermint, Acerola et Charcoal !

Pas besoin de mode d’emploi, on fait notre propre tambouille jusqu’à obtention d’une pâte ferme et épaisse qui sera aisément application sur la peau.

rubbingmask
N’hésitez pas à mettre tout le produit sur le visage : La première fois, j’avais peur que ça ne sèche pas alors j’en ai laissé pas mal… Grosse erreur puisque dans tous les cas, le séchage est vraiment identique et au contraire, plus c’est épais, mieux c’est lors du retrait !

J’aime énormément sa texture, complètement caoutchouteuse et fraîche sur la peau. Mon visage est immédiatement hydraté, mon teint rafraîchi et apaisé et mes pores resserrés. (j’insiste sur ce point car c’est assez fantastique sur moi…)

Vous pouvez retrouver mon application de celui à l’Acerola dans la vidéo : Je l’ai beaucoup apprécié, l’hydratation est toujours omniprésente et je trouve que ce type de masque aide à la fermeté de la peau également. L’Acerola donne vraiment un bon coup de boost à ma peau, qui a adoré !

rubbingmask5 rubbingmask7 rubbingmask2

Les masques Lindsay

rubbingmask12

Les masques Lindsay sont beaucoup plus gros, on part sur un volume de 50g. L’avantage, c’est qu’il est idéal à partager… mais sinon vous pouvez aussi n’en prendre qu’une partie et refermer le pot pour une prochaine fois ! C’est d’ailleurs ce que je fais.

Ces masques là ont une compo tout aussi honorable puisque d’origine marine, et sans huile minérale ni paraben.

Composition type

Un peu moins de choix dans la gamme, mais qui devraient cependant ravir toutes les peaux :

Poudre de perle et Vitamine C : Pour les peaux ternes et fatiguées

Lavande : Pour les peaux stressées et iritées

Arbre à thé : Pour les peaux à imperfections

rubbingmask13 rubbingmask11

Mon premier essai en vidéo avec le Tea Tree a été tout aussi concluant que celui d’Ettang au niveau du résultat, mais l’application ne fut pas des plus optimales car je pense avoir mis un peu trop d’eau. La pâte étant liquide, ça avait tendance à couler mais la texture sèche tout de même très vite.

Mon deuxième essai hors caméra avec le Vitamine C fut nettement meilleur : La texture est compacte et bien modelable, mieux faut donc ne pas mettre assez d’eau que trop pour le coup. (;

rubbingmask1

À choisir entre les deux… Finalement je ne peux pas ! Quand les textures sont bien dosées, on fait face à des produits très similaire. À voir si vous souhaitez investir dans des pots à partager ou des petites unidoses qui se glissent partout.

À choisir entre les modeling masks et les masques en tissu cette fois, je pense que je choisirai les modeling car ils sont vraiment fun à utiliser, et les résultats sont réellement présents. Pour le côté pratique, je resterai sur les sheet masks par contre.

Les modeling masks, ça vous tente ? 

 

26 Comments