La marque SLA Paris sur le banc d’essai !

sla-paris-1

S’il y a bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas en ouvrant ce blog en 2014, c’est avoir une si jolie communauté. Fidèle, toujours au rendez-vous et surtout ultra-généreuse que ça en est gênant, j’ai notamment eu le grand plaisir de rencontrer Christine lors de mon premier passage à la Japan Touch de Lyon (je serais d’ailleurs à la nouvelle édition dans un petit mois !), et qui m’a envoyé un petit paquet plein d’amour pour le nouvel an chinois.

En plus de son talisman homemade qui ne quitte plus mon porte-feuille, elle m’a offert des produits d’une marque qui vous parlera certainement plus qu’elle ne me parlait à moi avant (càd : nada), j’ai nommé SLA Paris !

SLA Paris ?

Concernant son nom, le créateur n’est pas parti le chercher très loin puisqu’il s’agit de ses initiales : Serge Louis Alvarez. Ce qui m’a marqué lors de mes toutes premières recherches, c’est la modestie de la marque, ses packaging et son esprit alors qu’ils sont tous remplis de valeurs : En plus d’être une marque bio dont les produits sont certifiés Ecocert Cosmebio et les ingrédients sont naturels, sans paraben, sans phénoxyéthanol et sans PEG, SLA Paris  respecte la nature en puisant ses ingrédients du commerce équitables, et n’effectue aucun test sur les animaux.

À l’heure où le bio et ses bienfaits pour la peau ont le vent en poupe, je pense que les tests (cosmétiques et pharmaceutiques) sur les animaux sont quelque chose de très important sur lequel nous ne devrions plus fermer les yeux, et donc favoriser les marques cruelty-free… Et le faire savoir.

Si je vous dis qu’en plus d’être droit dans ses baskets, SLA développe un look chic et simpliste à l’instar de MAC et Makeup Forever… C’est le craquage direct, non ?

J’ai eu le plaisir de recevoir un correcteur, un fard à paupière, un crayon et un rouge à lèvres de la part de Christine, zoom sur ces produits plus que prometteurs !


 Anti-cernes correcteur Perfect Glow

sla-paris-2

On met la barre haute dans les présentations avec un produit que j’utilise quotidiennement depuis que j’ai eu la chance de le tester : Ce concealer Perfect Glow en teinte # Beige Léger est juste par-fait. Je raffole des correcteurs liquides avec applicateur-mousse, je trouve que c’est les plus efficaces bien que couvrants avec un effet naturels. La couvrance n’est évidemment pas un bon point pour tous, mais elle l’est définitivement pour ce Perfect Glow !

sla-paris-3Sa teinte très claire illumine instantanément non pas le regard, mais tout le visage ! Je l’applique en triangle renversé sous mes yeux, et je l’étire de l’arrête du nez jusqu’à mes tempes avec mon acolyte le beauty blender humide. J’ai tendance à avoir le contour des yeux déshydraté, mais ce correcteur ne marque pas les petites peaux, ne file pas dans les ridules et ne migre pas tout court.
Étant donné sa couleur illuminatrice très claire, je ne l’utilise pas comme correcteur puisque je ressemblerais à un dalmatien et que je préfère couvrir mes imperfections avec quelque chose qui match mieux ma carnation ; mais c’est l’anti-cerne highlighter parfait – à shopper pour 19,90€ sur la boutique officielle.

sla-paris-4


Crystal Shadow Lumière

sla-paris-5

Voici le produit qui a probablement le plus attisé ma curiosité ! Qu’est-ce donc ? Les fards à paupière, je les connais en pact, en pot, en crème, en jumbo, en stick, parfois même en cushion… mais en roll-on ? Jamais entendu parler. Autant vous dire qu’un mini swatch sur la main a eu raison de moi : Il s’agit d’une poudre libre emprisonnée dans un petite tube, et que l’on applique sur la paupière grâce à cette technique que l’on utilise pour bien d’autres choses !

La poudre, en teinte # Dune nacrée, a un fini mi-nacré (c’est pas vrai ?) mi-pailletté ultra intense. Si l’anti-cernes illuminait mon visage, ce Crystal Shadow Lumière me transforme carrément en boule disco… ET J’AIME ÇA.
Reste son application qui est à rôder : Puisqu’il s’agit d’une « simple » poudre, autant dire qu’une base fixatrice est de rigueur pour un minimum de tenue et d’opacité sur la paupière. Pour quelque chose d’encore plus intense et soutenu, j’utilise même parfois une goutte de révélateur de couleur ou un pinceau humide. On peut encore choisir de l’appliquer directement sur la paupière pour conserver un maximum de produit, ou avec un pinceau voire même le doigt pour un effet diffusé.  Le choix va même jusqu’à savoir si on l’utilise tout seul, ou par dessus un joli makeup pour lui donner un fini ultra irisé ?

sla-paris-6

Autant vous dire que je l’adore et que je ne peux vraiment pas m’empêcher d’en mettre toujours par-ci par-là. :p Attention tout de même aux chutes, je conseille au minimum un pinceau humide si vous avez déjà fait votre teint… 15,80€ sur l’eshop !


Rouge à lèvres mat velours infini & crayon dermographique

sla-paris-6 2

Enfin, en lipstick addict que je suis, ce fut un véritable plaisir de découvrir les rouges à lèvres mats de la marque. Le packaging noir et sobre rappelle de grandes marques professionnelles occidentales comme MAC et MUFE, à la différence que le fini de celui-ci est velouté et léger.
Christine m’a offert la magnifique teinte # Bloody Cherry, un bordeaux foncé sexy et intemporel… J’aime, j’adore.

La composition de cette gamme de rouge à lèvres est très intéréssante :

  • de l’huile de Jojoba pour un confort optimal
  • des cires végétales pour texture fondante et une application homogène
  • de la vitamine E anti-oxydante pour conserver une couleur à toutes épreuves
  • et du talc pour ce somptueux fini mat

Niveau confort, il est vrai que j’ai vu mieux à travers mes rouges à lèvres liquides favoris : Rien n’égalise les liquid lipsticks en termes de confort, surtout dans les gammes matifiantes ! Les raisins ont tendance à accrocher, hors de question de sauter l’étape hydratation…

Je m’arme donc de mon carmex fétiche, et je commence par dessiner le contour de mes lèvres et les remplir avec le crayon dermographique en teinte # Carmin. La composition de ce crayon est elle aussi très bonne :

  • du beurre de karité qui hydrate et nourrit les lèvres
  • du beurre de cacao pour les protéger
  • de la cire d’abeille et de carnauba pour une texture fondante et agréable

sla-paris-7 sla-paris-10

L’application du crayon se fait dans le confort le plus total, et me permet d’appliquer le rouge à lèvres directement avec le raisin, tout en conservant un fini très structuré.
Avec un bon baume à lèvres, le confort est largement meilleur et grâce à la sous-couche de crayon, la tenue est extrême. Je fais une légère retouche après manger parce que je ne suis pas du genre à essayer de manger proprement (haha), et le tour est joué !
18,90€ le rouge à lèvres et 14€ le crayon.

sla-paris-8

sla-paris-13 sla-paris-12

Je suis conquise par la marque SLA, vous connaissiez ? Merci Christine !

sla-paris sla-paris-11

selection-inspilia

sign

17 Comments
Previous Post
Next Post