Makeup 100% Peggy Sage : Que vaut la marque d’institut ?

À l’occasion d’un challenge de fin d’année avec Co-Créatrices, j’ai eu le plaisir de recevoir « quelques » produits de la fameuse marque d’institut Peggy Sage. Quand je dis « quelques », en réalité il y en avait assez pour faire un maquillage complet ! Et ça tombe bien, car le challenge est de n’utiliser qu’eux…

Je vous explique donc pas à pas comment j’ai réalisé mon petit maquillage festif, en passant rapidement en revue les produits reçus. Restez un peu, il y a un concours en fin d’article. ;)


Étape 1 : La base !

Qu’est-ce qu’un joli teint sans base au préalable ? En plus de préparer la peau et optimiser la tenue du maquillage, la base maquillage illuminatrice de Peggy Sage est nacrée et va permettre d’arborer un teint glowy et très légèrement scintillant. Une fois diffusée, son rendu est très léger et presque imperceptible mais c’est toujours bon d’avoir une base sous n’importe quel maquillage.

Cette base à la texture siliconée est agréable à appliquer. Cependant, la marque annonce qu’elle matifie et affine le grain de peau alors que je n’ai rien constaté de tout cela. C’est à mes yeux une base classique qui optimise la tenue du maquillage mais qui ne joue pas du tout sur le grain de peau ou l’excès de sébum.
Quand on m’annonce de telles promesses, je ne peux que m’attendre à un fini type Porefessional de chez Benefit, ou encore le petit baume dans l’oeuf doré de chez Tony Moly : Un effet visiblement lissant et qu’on sent directement sous les doigts.

Une base classique pour celles qui recherche simplement un peu d’éclat et une bonne tenue, mais qui décevra les peaux mixtes à grasses. 


Étape 2 : Le fond de teint !

Avant de découvrir le Double Wear d’Estée Lauder il y a quelques semaines/mois maintenant, je n’avais pas porté de fond de teint depuis des années : Exclusivement des BB et cushions coréennes, s’il vous plait ! J’étais donc assez sceptique en recevant ce fond de teint fluide, mais cela vient plutôt de mes préjugés plutôt que de ce pauvre produit donc je n’avais pas encore laissé sa chance…

Je trouve le flacon très mignon et ergonomique, je suis fan des systèmes de pompes comme ça. Sur le dos de la main ou sur mon beautyblender, on ne s’en met pas plein les doigts et zéro gaspillage. Un bon point !
J’ai reçu la teinte Beige Naturel qui est la plus claire, dommage pour celles qui seront vraiment pâle car, en comparaison avec des teintes coréennes, je dirais qu’on est déjà sur du 21.
30ml et une petite protection solaire, jusqu’ici je l’aimais bien. C’est sur la couvrance que ça se corse…

En effet, sur une échelle de 1 à 10 niveau couvrance, je lui donne un petit…. 3 ? Je ne peux pas mettre moins car on aperçoit un léger changement de couleur, mais la moindre petite imperfection ne sera pas du tout camouflée.
Alors si vous avez une super peau de base que vous souhaitez simplement unifier un peu, c’est le produit qu’il vous faut : Très liquide, l’application est agréable et on ne le sent pas sur la peau.
Par contre, ce n’est clairement pas un produit pour moi, qui ai besoin de camoufler mes traces d’acné et mes rougeurs. Combinez à ça une application au beautyblender car je n’aime pas les doigts ni les pinceaux, le résultat est quasiment imperceptible. J’ai du le travailler énormément (et tricher un peu avec du correcteur) pour que le résultat m’aille.

Encore une fois, je ne pense pas que ce soit un mauvais produit, mais il ne m’est tout simplement pas adapté.


Étape 3 : L’anti-cernes !

Contrairement à son homologue de fond de teint, je trouve que cet anti-cerne twist est beaucoup plus couvrant ! Par contre, il a d’énormes sous-tons rosés alors que le fond de teint est clairement doré. Bizarre…

C’est un applicateur stylo avec la pointe en pinceau ; il faut tourner l’extrémité pour imbiber le pinceau de produit et il s’applique tel quel, sur la peau. Je l’estompe bien évidemment au beautyblender, mais le doigt fonctionnerait aussi.
Ce n’est pas mon format préféré, mais c’est assez propre et pratique.


Étape 4 : On poudre le tout !

Avec ma peau mixte à grasse, il est difficile de parfaire un maquillage sans poudrer le tout. La poudre régule l’excès de sébum, et matifie donc le tout en fixant le maquillage du teint.
Je trouve cette poudre assez vintage, ce gros pot de 25g me rappelle celles que je voyais dans les trousses des grandes quand j’étais petite !
J’utilise habituellement une poudre transluscide (Makeup Forever, By Terry, Skinfood, Bourjois….), je crois même que c’est ma première poudre libre teintée. Remarquez qu’on retourne cette fois sur des sous-tons dorés, c’est à n’y rien comprends – mais au moins ça match le fond de teint. C’est l’anti-cerne qui fait tâche du coup…

Avec la peu de couvrance que promulgue de fond de teint, cette poudre teintée aide à unifier un peu plus le tout – je me sens directement mieux !


Étape 5 : Les sourcils !

Vous l’aurez compris, les produits teint sont ceux qui m’ont le moins convaincu… J’arrive cependant avec une agréable surprise, j’ai nommé le crayon à sourcils !
La mine est extrêmement fine, ce qui permet de faire un travail minutieux et soigné. Ce qui m’agace souvent dans ce type de crayon double embout, c’est quand la mine est sèche et qu’on a l’impression que gribouiller dans le vent. Celle-ci au contraire est plutôt grasse et se travaille très vite et bien. J’adore !

La couleur est parfaite, et le petit goupillon situé à l’autre extrémité permet de brosser et retirer l’excédant pour un résultat subtil, mais présent.


Étape 6 : Des paillettes partout !

J’étais bien chagrinée de voir qu’il n’y avait aucun produit contouring donc mon petit colis – C’est pourtant une étape que je ne saute jamais, peu importe les circonstances. Mais en voyant ces superbes ombres à paupières, j’y ai aussi vu des superbes highlighters festifs. Le multi-fonction est de rigueur !
Tantôt pailletée tantôt irisée, la pigmentation n’est pas exceptionnelle mais le glow est bien présent, d’où sa fonction d’highlighter dans ce petit tuto !

De gauche à droite : Golden Velvet (850770), Misty Sand (850775) et Sienna Chic (850785)

J’ai donc utilisé la plus claire et lumineuse en guise d’highlighter, à savoir Golden Velvet.


Étape 7 : Un regard de biche

Cette étape 7 marque mon produit préféré du colis : L’eyeliner pailleté !

J’ai l’habitude de n’utiliser que des eyeliners feutres donc il m’a fallu quelques minutes à réussir à redompter un tel pinceau, mais le résultat est vraiment sympa : Un trait noir parsemé de paillettes multicolores, j’adore ! De loin, les paillettes ne se voient pas spécialement et permettront de passer inaperçu si besoin est. Mais de près, bonjour la boule disco~

Le seul bémol, c’est sa tenue : À cause de la formulation qui doit contenir une espèce de colle légère pour faire tenir les paillettes, il se retire en pelant, comme un masque peel-off. (J’adore aussi hahaha)
Par contre si on ne le touche pas, il ne bouge pas. Vous savez donc à quoi vous en tenir. ;)

Le packaging est très différent des autres produits Peggy Sage (trop classiques et vieillot selon moi). Il est blanc aux étoiles holographiques, j’aime vraiment beaucoup.

Je rajoute un double liner pailleté avec un pinceau humide et l’ombre à paupière Sienna chic, histoire de rendre le tout un peu plus travaillé et original !

Et je n’oublie pas de reprendre notre ombre highlighter Golden Velvet pour illuminer le coin interne de l’oeil…


Étape 8 : Le mascara

Je suis au regret de vous annonce que ce Tempting Mascara, par contre, est le plus gros flop du colis. Je l’ai detesté… Il n’apporte ni courbe, ni longueur, ni volume à mes cils – et l’application n’est pas agréable du tout. La brosse est rêche, et me fait l’effet d’avoir des noeuds dans les cils. Des NOEUDS !

Next, directement. Next.


Étape 9 : Les lèvres !

On finit ce tuto sur un bonne note avec ce joli Rouge à Lèvres Nude Mat. Puisque j’ai tendance à trouver des défaut à tout et n’importe quoi, je dirais simplement que son appellation « mat » n’est pas du tout justifiée : Vous le voyez de vous-même sur le swatch, le fini est carrément crémeux. Après quelques minutes, on arrive à la limite sur un semi-mat mais c’est tout.

Ça ne me gêne pas car il est confortable et pigmenté, c’est un bon petit rouge à lèvres.
Qui dit rouge à lèvres non mat (oui, c’est moi qui le dit) dit transfert et courte tenue, mais pas plus qu’un autre.

Voici le résultat ! C’est beaucoup plus léger que ce que j’ai l’habitude de porter (faible couvrance, pas de contouring ni khôl…) mais j’espère avoir relevé le challenge avec brio~ Dites-moi ce que vous en pensez. ♡


Concours – Giveaway !

Comme d’habitude avec mes opérations Co-Créatrices, j’ai non pas un mais DEUX petits produits à vous faire gagner. :D Le choix m’était réservé, et j’ai donc naturellement choisi de vous faire gagner deux que j’ai le plus appréciés – à savoir l’eyeliner pailleté et le crayon à sourcil (teinte au choix : Brun, Taupe ou Cendré) !

Les deux seules conditions obligatoires sont de s’abonner à la newsletter du blog et de liker la page Facebook de Peggy Sage. Le reste… It’s up to you. ;)

a Rafflecopter giveaway

Concours ouvert à la France et à la Belgique jusqu’au 15 janvier inclus. Tirage au sort le lendemain – la gagnante devra se manifester elle-même alors n’hésitez pas à mettre une petite alarme pour venir vérifier s’il s’agit de vous. :D Je ferais tout de même un petit rappel sur les réseaux sociaux, mais si je n’ai pas de réponse sous deux jours, je tirerais une nouvelle personne. Alors : Stay tuned !

 

10 Comments
Previous Post
Next Post