Glamglow Glowstarter : Le soin hydratant/highlighter qui ne fait pas les choses à moitié !

S’il y a bien une chose dont la marque Glamglow peut se vanter, c’est qu’ils ne sont jamais dans la demi mesure : Des masques peel-off argentés révolutionnaires, des éditions limitées bleues, des packagings toujours plus kitsch (mais grandiose, avouons-le)… Je ne me lasse pas de cette marque américaine qui, à mes yeux, mérite l’engouement qu’elle suscite.

Glamglow Glowstarter

Les petits derniers de la marque – fraîchement débarqués depuis avril – sont des « hydratants méga illuminant ». Sur le coup, vous vous dites probablement « oui ok, une crème illuminante qui joue sur l’éclat du teint… merci mais c’est vu et revu« .

Non attendez, je reviens VRAIMENT sur le terme « méga illuminant » : Ces soins hydratants sont de vrais highlighters !

Ce qu’en dit la marque :

GLOWSTARTER est le soin idéal pour une peau intensément hydratée et un teint radieux. Ce concentré d’hydratation et de lumière prépare votre peau au maquillage et dépose une touche de lumière sur les contours sexy de votre visage. Votre peau est fraîche et lumineuse en un instant.

J’avoue que je ne savais pas à quoi m’attendre, surtout que la marque n’appelle même pas ça une crème. Faut-il le prendre comme une émulsion, un sérum, une crème ? Pour quels types de peaux ? Eh oui, on est adepte au layering ou on ne l’est pas ! Un « soin hydratant », moi ça me parle pas.

Son pot argenté orné d’une étoile sur le couvercle est fidèle aux traits de la marque, et ne nous laisse pas apercevoir la matière. Il faut donc ouvrir ce dernier pour découvrir une texture lactée semblable à une crème de jour assez légère… Mais surtout tellement irisée/nacrée ?!

Le Glamglow Glowstarter est disponible en 3 teintes différentes : Pearl Glow (exclusivité Sephora), Nude Glow et Sun Glow.

Si vous me connaissez, vous savez que j’ai immédiatement craqué pour le Nude Glow et je suis loin d’être déçue : Il laisse un voile nacré avec des micro paillettes dorées, qui donne à la peau un fini glowy et l’illusion d’un léger hâle, sans pour autant être collant !

Mis de côté son fini ultra lumineux, son odeur est envoûtante et persistante sur la peau : C’est probablement du à l’huile de jojoba et au beurre de karité.

Justement, la composition donne quoi ?

Voir la composition

Une liste d’ingrédients longue comme mon bras, que l’on peut décrypter de la sorte :

  • Acide hyaluronique : Boost d’hydratation
  • Extraits de fruits & plantes (thé vert, concombre, pomme) : Anti-oxydants et vitamines
  • Huile de jojoba, beurre de karité & céramide : Renforcent la barrière de la peau
  • Actif star : TEAOXI™ aux racines d’or pour booster et raviver l’éclat du teint à travers des  flavonoïdes anti-oxidantes.

Moins joyeux pour les férus de bonnes compo, on retrouve du phenoxyethanol et un tas de pigments et de parfums qui ne rendent pas le produit ultra green, mais on s’accordera à dire que les bonnes choses sont relativement en tête de liste.
Le Glamglow Glowstarter est tout de même formulé sans paraben, sulphate et phtalate.

Ce soin hydratant qu’on peut donc associer à une crème de jour semble bon pour toutes les peaux, même si cela risque d’être trop léger pour les peaux sèches et très sèches. En effet, c’est à mes yeux plutôt une espèce de crème de finition qu’on peut appliquer en guise de dernière étape dans sa routine, en bonne base de maquillage ou même carrément mélangée à son produit teint pour un glow subtil mais non négligeable.

Son fini highlighté exceptionnel aurait presque tendance à nous faire oublier que c’est un soin et non pas un produit makeup, mais ses fonctions hydratantes, illuminantes et boosteur d’éclat sont bien présentes. J’adore.

Du packaging à la texture, en passant par son fini teinté/nacré et son odeur, ce Glamglow Glowstarter m’a vraiment séduite et je le trouve on ne peut plus parfait pour l’été !

À découvrir chez Sephora pour 39,90€ les 50ml.

 

15 Comments
Previous Post
Next Post