G9Skin Pink Blur Hydrogel Eyepatch : Pour les yeux, mais pas que !

Même si je n’ai jamais été embêtée par les cernes bien violettes et les grosses poches sous les yeux (je fais appel à mon entourage plus bas dans ma revue ;), j’ai souvent le contour des yeux et l’intérieur des joues très déshydraté… Le comble pour un joli maquillage, n’est-ce pas ?

À 24 ans et demi, j’avoue ne pas avoir encore pris l’habitude d’appliquer un soin contour des yeux (pour la plupart anti-rides)… même si le quart de siècle arrive et qu’il faudrait bien que je m’y mette car ce genre de crème, c’est de la prévention et pas du miracle. ;)

Parmi les patchs hydrogels coréens, j’ai déjà testé ceux de PetitFée et ceux de Secret Key. Je les aime beaucoup et je me garde de vous en dire plus, pour peu que je me décidé à en faire un article dans l’avenir ! Aujourd’hui, on va parler des derniers acquis, mes petits chouchoux : Les G9SKIN Pink Blur Hydrogel Eyepatch.

G9SKIN

G9SKIN est une marque de cosmétiques coréens relativement jeune, une petite soeur de Berrisom (connue pour ses rouges à lèvres peel-off qui ne m’ont pas spécialement plu). Elle est accessible et milieu de gamme avec des packagings ultra cute comme on les aime.
Son nom G9SKIN provient de son “complexe G9” qui regroupe des extraits de 9 plantes différentes tels que thé vert, eucalyptus, lotus, hibiscus, graines de chia, lierre, aiguille de pin, feuille d’origan et chlorelle, pour protéger la peau et lutter efficacement contre la pollution urbaine.

G9SKIN Pink Blur Hydrogel Eyepatch

Conçus pour toutes les peaux, les G9SKIN Pink Blur Hydrogel Eyepatch ont pour but d’hydrater, apaiser et adoucir le contour des yeux… Et bien plus !

Ces patchs contour des yeux en hydrogel arrivent par 120 unités dans un petit (pas si petit en fait !) pot rose, blanc et assez simple – ultra mignon. En ouvrant ledit pot, on découvre des patchs rose pailletés tout en transparence. J’avoue avoir faibli devant autant de girlitude. :’)
D’habitude dans ce genre de produits, il y a deux “piles” de patchs imbibés. Ici, on retrouve nos deux piles de patchs habituelles, allongés et arrondis, qui vont épouser le contour des yeux. Cependant la grosse nouveauté, c’est qu’on retrouve également deux autres piles plus petites, moins courbées, qu’on va pouvoir appliquer partout où l’on en a besoin !

Ces G9SKIN Pink Blur Hydrogel Eyepatch, comme indiqué dans leur nom, ont une texture hydrogel : Baignés dans une essence hydratante, ces patchs sont très maniables et adhèrent vraiment bien à la peau. On peut les bouger comme on veut, mais une fois en place ils ne filent pas d’un pouce ! Puisqu’il faut idéalement les laisser poser de 20 à 30 minutes, leur adhérence est non négligeable et vraiment positive.

Durant ce laps de temps, ils diffusent une agréablement sensation de fraicheur tout en se faisant discret: La peau absorbe un concentré de vitamines A et C (anti-âge et anti-oxydantes) grâce aux extraits de bleuets, de baie de sureau noir et de mûres (également bon pour l’éclat du teint et pour lutter contre les imperfections).

Voir la composition

Ce que j’en pense

Comme je le disais plus haut, je ne suis ni embêtée par les cernes et les poches ni par les rides donc je ne pourrais pas vous donner mon avis sur ces points-là (et c’est pour ça que j’ai souhaité faire appel à mon entourage pour vous éclairer dessus) mais je trouve que les petits sont très pratiques pour le contour de la bouche et les rides du sourire par exemple ; tandis que les gros resteront fidèles au contour des yeux.
En tout cas une chose est sûre pour moi : Ils hydratent et apaisent efficacement.

Généralement, j’aime appliquer deux gros patchs sous les yeux et en rajouter deux petits en dessous, pour bien couvrir l’intérieur de mes joues déshydratées. Au bout de 30 minutes, je sens que ma peau a apprécié de boire l’essence dans laquelle les patchs hydrogel baignaient : Elle est hydratée et moins réactive.

Avis de Chloé (ma soeur), sujette aux cernes :

“Le patch est trop chou, il sent bon et adhère vraiment bien. L’effet immédiat sur les cernes après 30 minutes de pause est léger, mais c’est surtout le lendemain étonnement que j’ai vu une vraie différence : La peau sous mes yeux était hydratée et mon regard illuminé !”

Avis de Cécile (son amie), qui a des poches sous les yeux :

“L’adhérence était moins bonne sur moi je crois, si vous les touchez trop ils adhèrent de moins en moins bien et ont tendance à glisser. La différence sur mes poches est légère, les Secret Key ont beaucoup mieux marché je dois dire. Par contre le contour de l’oeil est visiblement éclairci : c’est DINGUE ?! On dirait que j’ai mis du correcteur !”

Avis de ma maman, qui a de petites rides mignonnes ;) :

“Rien de bien particulier à signaler, hormis qu’il faut éviter de se prendre de fou rire avec sa copine au téléphone si on veut que les patchs restent en place sur les rides du sourire ! Moi qui ai une peau assez réactive, elle a accueilli les patchs sans trop de souci : Ma peau était hydratée, mais rien d’extraordinaire à signaler niveau rides…”

 

J’espère que ces différents avis auront pu vous aider ! Au final, ils semblent parfaits pour celles qui cherche de l’hydratation et de l’éclat, sans compter sur les éventuelles poches & cernes.

Vous pouvez shopper ces G9skin Pink Blur Hydrogel Eyepatch chez MiiN Cosmetics, l’eshop espagnol (et ses boutiques k-beauty physiques !) hyper sélectif qui va tout rafler en France sous peu. ;)

Convaincu(es) ? 

6 Comments
Previous Post
Next Post