Etude House “Wine Party” Play Color Eyes : Celle qu’on attendait !

Après le succès qu’a rencontré la première palette Etude House In The Café sur le blog, je ne pouvais pas passer à côté du nouveau petit bijou de la saison : La Etude House Wine Party !

Le format est le même pour toutes les palettes de la gamme Play Color Eyes alors rien de nouveau de ce côté là : Assez petite et rectangulaire, un miroir sur toute la longueur, 10 fards et 2 pinceaux-mousse (que je finis toujours pas jeter… haha)

J’aime toujours autant le format car très honnêtement, collectionner des palettes ça prend vite de la place, on culpabilise vite et surtout… Qui a déjà fini une palette ?!
À titre informatif, les fards font 1g seulement chacun mais je ne les trouve pas trop petits. Au contraire, on peut vraiment l’emporter partout avec soi et l’utiliser plus souvent qu’on ne le pourrait avec des formats plus volumineux (je pense aux éditions de Noël Too Faced ou à ma Vice 4 que je ne sors jamais…)

Certain pourront trouver la gamme assez cheap, pourtant ça n’a jamais été mon ressenti sur les palettes Etude House Play Color Eyes : Elles sont petites, mignonnes et en plastique mais je les trouve très bien travaillées. On a toujours ce qu’il faut, de manière harmonieuse et bien pensé !

La palette Etude House Wine Party venait de sortir quand j’étais en Corée fin Août. Elle était donc en avance sur la saison automnale, dans laquelle elle se fond parfaitement : Un packaging bordeaux aux finitions dorées qui représentent des bouteilles et des verres de vins, mais aussi du fromage, un tire-bouchon… Comment rendre les clichés français absolument adorables ? Faites appel à Etude House. ;)

À l’intérieur, nos 10 fards constituent un panel irrésistible pour l’automne (et plus si affinités) : Des dorés, des marrons et des rouges-bordeaux-aubergine tous relativement froids, avec des textures mats en passant par du irisé et des top coat pailletés comme on les connait bien.

Un de mes moments préférés lorsque je l’ouvre pour la première fois, c’est également de découvrir l’appellation des fards ainsi que leurs petites illustrations sur l’opercule transparent. C’est souvent de la phonétique de mots étrangers, et là on est sur du très frenchy alors le décodage était hyper marrant ! Officiellement, ils ont parfois été raccourcis et ça donne ça :

Concernant la pigmentation, c’est toujours la même chose chez Etude House :  Les mats ne sont pas les fards les plus opaques que j’ai vu de ma vie, mais je ne peux pas m’empêcher de les aimer tels qu’ils sont car ils représentent une vision assez coréenne du maquillage : Subtil et léger.
Par contre, les irisés sont crémeux et sans chute, comme aucun autre. Ils sont la vraie force des palettes à chaque édition, les rendant vraiment équilibrées.

Cette fois-ci il y a quand même une grande déception : Le pailleté Rose Sparking Holic n’a aucune pigmentation. On pourrait se dire qu’il fait office de top coat avec de simples paillettes, mais rien n’y fait. Il est dur, sec, et rien ne se prélève. On peut facilement se rabattre sur Dress Code:Bling, un pailleté doré assez similaire mais qui ressort pas aussi bien qu’on aimerait non plus.

Évidemment, les fards sont modulables et se travaillent facilement ; donc elle conviendra autant aux débutants qu’aux vraies pro et j’en suis très satisfaite ainsi.

La décision de faire un makeup pour illustrer ma première revue vous avait beaucoup plu. Cette fois-ci j’ai donc décidé d’en faire deux, dans deux styles différents, pour vous montrer l’étendu des possibilités avec des textures et des couleurs pareilles. J’espère que ça vous plaît !

 

Pour terminer sur une note positive, sachez que ma marque fétiche ne nous déçoit jamais niveau prix… Cette palette Etude House Wine Party est disponible pour à peine 17€ sur MissBeautyKorea (comptez 20€ grosso modo frais de port compris) : On ne se ruine pas, mais le plaisir est 100% présent ! ♡

Que pensez-vous de la palette Etude House Wine Party ?

20 Comments
Previous Post