Browsing Category ETC

ipsy Glam Bag July 2017 : Overeasy by Gudetama !

C’était il y a à peine 15 jours que je vous présentais mon tout premier ipsy Glam Bag, l’abonnement beauté 100% personnalisable made in the US. Il ne livre officiellement pas en France, c’est donc dans cet article que je vous explique les petits démarches très simple pour se le faire réexpédier ici à moindre coût. En somme, 15€ la trousse de 5-6 full-size et miniatures beauté de marques majoritairement beauté !

Pour ce mois de juillet 2017, ils nous avaient teasé le thème : Overeasy by Gudetama. Autant vous dire que si je n’avais pas sauté de joie en voyant le design de la trousse de juin alors que son contenu était absolument satisfaisant, j’ai hurlé en voyant celui-là haha.
Gudetama est un petit personnage de la firme japonaise Sanrio qui est notamment connu pour Hello Kitty, My Melody… C’est un oeuf paresseux mis en scène dans des mini épisodes incongrus sur les réseaux sociaux, et les produits dérivés en pleuvent. Ma collection grandit de jour en jour, surtout grâce à mes amies qui pensent à moi en rentrant du Japon héhé.
Les coréens semblent également apprécier notre petit oeuf au plat favori puisque la marque Holika Holika a sorti une grosse collection à son effigie. (Oui, j’ai acheté au moins les 3/4 de la gamme. haha)

Qui dit paresse, dit thème « overeasy » ! ipsy a selectionné des produits soins et makeup particulièrement pratiques, parfait pour glandouiller ou pour se préparer sans en faire des tonnes.

ipsy Glam Bag July 2017

Sans surprise car j’avais découvert la pochette durant le teaser, il s’agit d’une pochette en plastique de très bonne qualité. Celle du mois dernier était en tissu, j’ai donc hâte de voir à quel point ils peuvent être diversifiés mois après mois !

Ce que je ne savais pas par contre, c’est que le dos de la pochette était… Tout en perspective avec le derrière de Gudetama haha. Je l’aime encore plus ! Aussitôt reçue, aussitôt élue remplaçante de ma vieille trousse makeup Etude House dans mon sac à main.
Le contenu quant à lui… Un vrai bonheur. J’étais déjà contente du premier, mais ce n’est rien comparé à celui-là – un sans-faute !

tarte – Amazonian Clay Waterproof Bronzer

Avant de vous faire la vidéo, j’avais carrément oublié le contenu de mon ipsy Glam Bag July 2017 qu’on m’avait dévoilé par mail en début de mois. Je me souviens juste que je l’avais adoré, et que je faisais partie de celles qui avaient reçu le bronzer tarte dont ils vantaient les mérite sur les réseaux sociaux !

Je ne sais toujours pas si c’est un full size ou une miniature vu qu’il semble entre les deux, mais les finitions sont géniales. Le dessus en imitation crocodile est top, tandis que le reste fait un peu plastoque mais on passe rapidement au dessus quand on découvre un bronzer très chaud et irisé. De quoi réchauffer et illuminer le teint en vitesse et en toute simplicité quand on a la flemme de faire un full contouring. 1 point pour le thème, et 10 points pour le glam et le prestige d’une de mes marques américaine & cruelty-free préférées ! Un de mes plus grands regrets est de ne pas l’avoir (encore) en France, mais ipsy me conforte un peu -beaucoup-. ♡

Nomad Cosmetics – Illuminating Highlighter #Midnight Sun

Je me souvenais aussi vaguement qu’il y avait un highlighter dans la selection et franchement, ils pourraient m’en envoyer tous les mois que je ne m’en lasserais jamais haha. Je l’attendais donc avec impatience !

Ce mignon petit écrin noir est beaucoup plus petit que le bronzer tarte, d’où ma questionnement sur la définition du format de ce dernier.
Malgré le fait que ce soit une miniature, il est également très bien fini car la marque a pris le soin de graver son logo en relief sur la poudre, un détail qui fait toujours plaisir et qui donne le sentiment de ne pas recevoir n’importe quoi. On note également le logo-lapin cruelty-free au dos du produit, décidément je suis gâtée !
Cependant j’avoue être un peu déçue quand à la texture de l’highlighter lui-même : Poudreux et plutôt irisé que métallique, il est un peu trop subtil à mon goût. Parfait pour celles qui aiment briller en toute discrétion mais je suis d’un tout autre niveau hahaha.

EYEKO – Skinny Liquid Eyeliner

Quand je dis que recevoir des highlighters tous les mois ne me dérangerait pas, il en va de même pour les eyeliners ! J’en avais déjà reçu un dans le Glam Bag précédent, mais je suis contente de retrouver un format voyage dans celui-ci, que j’ai gardé dans mon sac à main.

C’est encore une fois un format feutre, très précis et intense. Il ne m’en faut pas plus ! Il n’est pas waterproof ni cruelty-free, mais je remarque qu’il est écrit « against animal testing » sur l’emballage de notre produit londonien. Encore une bonne marque engagée, j’apprécie !

IBY Beauty – Crease brush

Même si je ne connais pas la marque, qui est encore et toujours américaine sauf précision contraire mais dont le produit lui-même semble Made In China, ce sont des poils 100% synthétiques et donc « furry friendly« .

On n’a jamais assez de bons pinceaux pour les yeux, surtout en terme de blending. Celui-là n’est pas complètement fluffy, mais va permettre d’appliquer de la matière tout en la travaillant joliment dans les coins internes et externes. Bref, un must et je m’en sers déjà tous les jours !

Jersey Shore Cosmetics – Mandarin Green Orange & Ginger Mongongo Lip Conditionner

En deux ipsy Glam Bags, j’ai déjà découvert pas mal de marques et celle-ci en fait partie. Je demande qu’on refasse une hola générale car j’aperçois le logo-lapin cruelty-free sur ce 5ème produit, ce qui nous fait un bag très responsable et j’en suis fière.

Ce baume à lèvres à aussi fini dans mon sac à mains et ça tombe très bien car j’en avais marre de gonfler avec mon Carmex avant de ma maquiller chez moi, puis en journée etc.
Il hydrate comme il faut et sent très bon les agrumes. Son packaging frais est vraiment en harmonie avec tout le reste. Adopté !

Ce n’est que le deuxième ipsy Glam Bag que je reçois, et j’ai pourtant comme l’impression qu’il sera difficile à détrôner… Qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à vous abonner grâce à mon lien parrain, et à lire la review de mon premier ipsy Glam Bag où je vous explique absolument tout le fonctionnement. :D

Spoiler Août 2017 : Je ne sais pas ce que ça vaut, mais la trousse est CA-NON et je ne dirais pas non à cette petite crème belif… :p

14 Comments

ipsy Glam Bag : La box beauté réinventée !

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, cet article ne sera pas une grande surprise pour vous : Ce mois-ci marque mon premier abonnement au « ipsy Glam Bag » !

ipsy

ipsy a été crée par personne d’autre que la queen des youtubeuses beauté Michelle Phan. Je l’ai toujours énormément admiré, sa douceur et ses multiples talents sont réellement inspirants.

Je dois avouer m’être abonnée sur un gros coup de tête, mais il faut dire que le concept ne joue pas en faveur de mon porte-feuille : Vous répondez à un beauty quizz super complet en fonction de votre peau, vos habitudes et vos goûts, et vous recevez tous les mois 5-6 produits totalement personnalisés par rapport à votre profil, le tout dans une petite trousse différente à chaque fois… Pour 10$ !

10$, avouez que c’est hyper tentant. Pour ce prix là, vous avez plus de miniatures que de full-size, mais ces derniers ne sont pas exclus. Quand bien même, c’est l’occasion de découvrir des marques américaines qu’on n’a pas la chance d’avoir facilement ici… pour 10$ quoi ! Je me répète mais allô quoi, haha.
Quand je dis « marques américaines », je pense à celles qu’on a déjà ici comme Too Faced, Urban Decay, Benefit, The Balm etc… Mais aussi -surtout !- celles qu’on n’a pas officiellement comme Tarte, Colourpop, Charlotte Tilbury, Burt’s Bee, IT Cosmetics, Mellow, OFRA, EM Cosmetics (forcément, la marque de Michelle ♡), OUAI, même quelques marques coréennes comme Neogen et TonyMoly que j’ai vu passer… Et tellement d’autres qui ne demandent qu’à être découvertes dans nos contrées !

From US to France

En parlant de nos contrées, le seul bémol de ce ipsy Glam Bag n’est pas des moindres : Il n’est pas disponible à l’international. Mais ne pleurez pas ! La livraison étant gratuite aux État-Unis, je l’envoie dans un entrepôt Shipito qui me le réexpédie pour à peine 7-8$. On se retrouve donc à payer ce ipsy Glam Bag 15€, soit le prix d’une Glossybox ou d’une Birchbox classique ici, la hype américaine en plus. ;p
Sa taille et sa valeur vous éviteront les douanes à coup (quasi) sûr.

Entre le temps d’envoi, la réception à l’entrepôt et la réexpédition jusqu’ici, n’espérez pas avoir votre ipsy Glam Bag avant la fin du mois, je l’ai reçu le 23. Un mal à prendre en patience, mais qui en vaut vraiment la peine vous allez voir.

La personnalisation à 100%

Même si toutes les plateformes de box beautés nous font remplir un profil pour essayer de s’adapter, on remarque que ce n’est pas toujours vrai et qu’au final, certains produits changent mais les box restent relativement les mêmes. On va même se battre pour THE produit phare annoncé sur les réseaux et qu’on ne va pas toutes avoir… haha
Ici, quand je vous parle d’une box beauté réinventée et totalement personnalisée, c’est qu’il y a pas moins d’une trentaine de produits différents en fonction des profils et que rares seront les box identiques. On a véritablement ce sentiment d’être choyée par ipsy, qui fait les choses en fonction de NOS goûts et rien d’autres.
Vos préférences beauté peuvent évoluer avec le temps, et vous pouvez les changer sur le site également. Par exemple après ce premier ipsy glam bag, je me suis rendue compte que je n’étais plus hyper intéressée par les ombres à paupières donc je l’ai décoché. Tout simplement !

Pour ceux qui aiment les surprises… Et les autres

En début de mois, les sélections sont faites. Alors que les plus aventureuses et patientes supprimeront le mail et éviteront avec soin d’aller sur le site ou l’application jusqu’à réception, sachez que vous pouvez découvrir en avant-première les produits qui ont été sélectionnés pour vous et vous seules !
Inutile de vous dire que je n’ai pas tenu :

Très contente de la sélection ! Une touche de soin avec des masques en tissu, mais surtout beaucoup de makeup et de bonnes marques que je reconnais, comme the Balm, NYX ou encore Skone.


ipsy Glam Bag – Juin 2017

J’ai tout d’abord été surprise de la petite taille du colis : Son emballage à bulle fuchsia rentre aisément dans la boite aux lettres. Même par la fente, comme une lettre ! haha Il semble robuste, et protège bien la petite trousse.

La trousse de ce mois-ci ne me fait pas sauter au plafond, j’avoue être un peu indifférente devant cette bouche. J’avais tellement -mais teeeeellement- craqué sur les deux précédentes que je ne pouvais qu’être un peu déçue (mais c’est sans compter ce qu’ils viennent d’annoncer pour le mois de juillet… vous n’êtes pas prêtes !!).

À l’intérieur, pas de surprise pour le contenu que je vous ai dévoilé plus haut, mais parlons rapidement des produits un par un :

City Color – Shimmer Shadow #Cheers To Life

J’avoue avoir retiré les fards à paupières de mon profil quand j’ai vu que j’en avais reçu une car j’ai beau adoré ça, à l’unité c’est un peu emcombrant et je me maquille quasiment qu’avec des palettes. Pour autant ce Shimmer Shadow de la marque cruelty-free City Colors est une véritable bonne surprise tant sur la texture que sur la pigmentation : Il est crémeux, et si irisé qu’il en devient presque métallisé ! Absolument magnifique pour l’été, de préférence sur peau bronzée mais on peut pas tout avoir… haha

Comme l’eyeliner et le produit NYX, c’est encore un produit Made In China : J’ai l’impression que beaucoup de marques américaines font faire leur produits là-bas, j’ai beaucoup trop l’habitude de voir « Italy » pour des marques européennes et « Korea » pour le reste. :p Du coup, ça sent comme les palettes Morphe : Le maquillage pour enfant, un peu cheap. Ça reste une histoire d’odeur, c’est pas comme si c’était réellement important pour une ombre à paupière, surtout quand la texture et la pigmentation m’ont satisfaite par la suite !

Skone – Insanely Intense Tattooed Waterproof Eyeliner

Je vous parlais encore d’eyeliner dans mon précédent article, mais je dois dire que je n’en ai JAMAIS assez : J’en porte vraiment tous les jours (j’avais fait une petite pause quand j’avais mes extensions de cils, mais maintenant impossible de sortir sans), j’en consomme donc beaucoup et je suis ravie de l’avoir reçu pour le mettre dans mon petit stock qui s’épuise trop vite à mon goût.

Je ne connaissais pas du tout la marque Skone qui nous vient du New Jersey, mais son « Insanely Intense Tattooed Waterproof Eyeliner » fait vraiment bonne figure et porte surtout bien son nom : Noir très intense, précis et vraiment waterproof, il tient ses promesses et risque d’être un allié de choc pour les jours à la plage !

NYX – Whipped Lip & Cheek Soufflé #Cocoa Bean

Ce produit 2-en-1 est un vrai must ! Sur les trois couleurs sur lesquelles je pouvais tomber, je suis vraiment ravie d’avoir celle-ci : Un magnifique nude chaud et maronné, qui peut aussi bien faire l’affaire sur les lèvres, en guise de léger contouring ou encore sur les paupières.
À l’application il est crémeux presque glossy mais une fois estompé, sa texture se révèle être onctueuse, matte, non collante et surtout subtile. Peu importe là où on l’applique, il colorera sans dessécher – je l’adore déjà !

theBalm – Balm Springs Blush

J’ai découvert la marque il n’y a pas longtemps grâce à son eyeliner et son fameux highlighter Marylou Manizer et j’en suis terriblement satisfaite !
Ici, la miniature est… VRAIMENT mini, mais le packaging est tellement bien fini qu’on croirait à un full size pour polypocket, j’adore. C’est presque fascinant, même si je me dis qu’un pinceau n’aura pas de mal à prélever la matière. Le blush en lui-même est un joli vieux rose mat. C’est un peu trop froid pour ma carnation, je le glisserais surement dans le colis d’une des commandes de mon tictail ? ;)

BioRepublic Skincare – Aloe Rescue Revitalizing Fiber Mask & Green Tea Detox Purifying Fiber Mask

Pour un total de 6 produits, 2 sont des soins et ça me va très bien : Je préfère largement avoir du maquillage à foison car je suis d’autant plus difficile en soins, et c’est toujours compliqué de s’adapter aux besoins et envie de chacun à ce niveau là…
J’ai beau être difficile, cela ne m’a pas empêché d’être 100% satisfaite d’avoir ces masques en tissu Made In Korea ! Celui à l’Aloe Vera a des propriétés revitallisantes tandis que celui au thé vert est détoxifiant et purifiant.
Je ne connaissais pas non plus cette marque (une fois de plus) américaine, mais la qualité semble au rendez-vous. Je les ajoute au stock, pas déçue pour un sou ! À l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai testé que celui au Thé Vert qui sentait extrêmement bon et qui a bien fait son travail d’hydratation même s’il était assez mal coupé.

Spoiler Juiller 2017 : C’est tombé les amis… Le Glam Bag du mois prochain sera en featuring avec… Gudetama ! Je vous le présenterais dès qu’il sera entre mes mains. ♡

Connaissiez-vous le ipsy Glam Bag ? Le concept vous plait ? Dites-moi tout !

25 Comments

Le plus prisé des calendriers de l’Avent beauté 2016

C’est la première année que Glossybox lance son calendrier de l’Avent, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il était HYPER attendu : Il s’est vendu en quelques minutes / heures alors que niveau prix, on n’est quand même pas sur du Kinder

calendrier glossybox 2016

J’aime bien dire que je me suis « sacrifiée » en faisant cet article, mais faut dire que c’était surtout beaucoup trop tentant, et puis la plaaaaace que ça prend ! J’ai pas réfléchi longtemps avant de déballer tout ça, héhé.

Pour toutes celles qui ont réussi à l’avoir, j’espère que vous ne tomberez pas trop tôt sur cet article ! Et pour toutes les autres, j’espère qu’il vous donnera envie d’être au rendez-vous en 2017. ;)


calendrier glossybox 2016 calendrier glossybox 2016

Voilà tout ce que le calendrier de l’avent GlossyBox 2016 nous offre, jour après jour ! Le détail se fait juste après, par catégories.

Je découvre le contenu!

Calendrier de l’avent GlossyBox 2016 : Les soins

calendrier glossybox 2016

La catégorie soin est la plus présente dans ce calendrier de l’avent Glossybox, j’étais donc obligée d’en parler en premier : Regardez tout ce qu’il y a !
J’aime beaucoup les soins mais pour un calendrier de l’avent, j’aurais peut-être jouer sur quelque chose de plus glamour – et donc équilibrer un peu plus avec le maquillage. Qu’en pensez-vous ?

Je vous résume ce que Glossybox nous joint sur chaque petite boîte…

  • Énergie Fruit – Baume nourrissant à la fleur d’oranger & monoï / 5,19€ les 250ml
    Nourrit, protège, assouplie et parfume délicatement la peau.
  • René Furterer – Shampoing Révélation Lumière Lumicia / 10,50€ les 200ml
    Libère la chevelure des impuretés qui la ternissent au quotidien. Les cheveux sont légers, fluides et brillantes. Sans silicone.
  • Topicrème – Gel Nettoyant Douceur / 11,90€ les 500lm
    Spécialement formulé pour les toilette des peaux sensibles et sèches. Sa base lavante sans savon ni paraben nettoie en douceur le visage, le corps et les cheveux.
  • Sanoflore – Aqua Magnifica / 15,90€ les 200ml
    Cette essence libère la peau des impuretés, déloge les bactéries et calme les inflammations. Pour tous les types de peaux.
  • Coslys – Crème mains et ongles Pomme / 4,74€ les 50ml
    Texture non grasse qui nourrit et protège les mains. Contient de l’eau de pomme bio reconnue pour sa richesse en polyphénol, du beurre de karité et de l’aloe vera bio qui augmente ainsi les propriétés nourrissantes et régénératrices.
  • Panier Des Sens – Gel douche aux huiles essentielles de Provence adoucissantes / 8,90€ les 250ml
    Contient des huiles essentielles de citron, d’armoise et de cyprès. Stimule, dynamise et équilibre l’épiderme.
  • Académie Scientifique de Beauté – Crème Exfoliante / 28,90€ les 50ml
    À l’huile essentielle de sarriette et à la poudre de coque d’amande, cette crème exfolie les cellules mortes, désincruste les impuretés et éclaircit les teints brouillés.
  • État Pur – Actif Pur Aloe vera / 14€ les 15ml & échantillon crème fondante
    Le gel des feuilles d’Aloe Vera est concentré 200 fois : inédit en cosmétique. 2 à 4 gouttes suffisent pour un confort absolu.
  • Institut Karité – Crème mains Karité So Élégante / 7€ les 30ml
    Un hommage à la capitale française grâce à son parfum envoûtant de fleur de Gardénia. Une texture fondante et non collante enrichie au beurre de karité qui apporte douceur et confort.

Au final, on a quand même des produits assez généreux dans leur format et susceptibles de plaire à la majorité ! Dur dur de satisfaire tout le monde, mais je trouve que cette catégorie soin n’a pas de quoi rougir.


Calendrier de l’avent GlossyBox 2016 : Le maquillage !

calendrier glossybox 2016

Aaah, ma catégorie favorite, et probablement celle que tout le monde attend le plus !

  • Bare Minerals – Bronzer Sérum bareSkin Sheer Sun / 30€ les 30ml
    J’ai découvert ce produit en ouvrant le colis car l’emballage avait lâché, et j’étais comme une dingue. Quand on commence par découvrir un produit pareil, on se demande vraiment ce que le reste nous réserve ! Difficile de pas être déçue par la suite je vous avoue haha. Quand bien même, il promet…
  • Avène – Mascara haute tolérance Couvrance 3 en 1 / 18,50€ les 7ml
    Intensifie, sépare, recourbe. Formule adaptée aux yeux sensibles et détient une brosse innovante anti-paquets.
  • NYX – Matte Lipstick « Perfect Red »
    Best-seller et ultra matte, ce rouge à lèvre affiche une pigmentation unique et propose une formule riche ainsi qu’une tenue prolongée pendant des heures.
  • Lavera – Beautiful Lips Colour Intense « Pink Orchid » / 12,50€
    Formule aux beurres floraux bio pour protéger les lèvres tout en leur apportant un confort absolu, ce rouge à lèvres dote les lèvres d’une couleur baie somptueuse et tendance – idéale pour les fêtes de fin d’année.
  • Urban Decay – Rouge à Lèvres Vice « Bad Blood » / 18,50€
    Disponibles en 100 teintes et 6 finis différent pour que chacun trouve son lipstick sur-mesure. Formule 100% Urban Decay : ultra-pigmentée, longue tenue, crémeuse et hydratante.
  • Formula X – Vernis à ongles Pyrotechnic / 12,90€ les 12ml
    Un classique revu et modernisé avec audace et éclat. Longue tenue, couleur intense dès la première couche, brillance et rapidité de séchage.

Cette catégorie maquillage me laisse sur ma faim, tellement je la trouve cool ! Le Vice Lipstick est le vrai bijou de ce calendrier selon moi. Sur 3 rouge à lèvres, j’aurais bien aimé un liquide… L’année prochaine, qui sait ? Le mascara a l’air hyper prometteur aussi, je vous en parlerai peut-être. Des couleurs pas très risquées qui plairont une fois de plus au plus grand nombre – on apprécie !

calendrier glossybox 2016


Calendrier de l’avent GlossyBox 2016 : Les parfums

calendrier glossybox 2016

C’est avec surprise que je nomme une catégorie à part entière aux parfums, car il y en a quand même 5 !

  • Carven – Le Parfum / 87€ les 100ml
    De la simplicité, de la fraîcheur, de la féminité, un charme fou et un esprit couture ! Ce bouquet de fleurs blanches délicat et espiègle est à l’image de la mode Carven : Il sublime la femme qui le porte.
  • Salvador Dali – DaliA / 48€ les 50ml
    Conjugue naturel, charme pétillant et tendres désirs. Sa fragrance gaie, espiègle et délicate dévoile une féminité aérienne avec des essences florales et fruitées.
  • Lanvin – Modern Princesse / 45€ les 30ml
    Un floral sexy et pulpeux aux notes acidulées et croquantes qui prône le Princess Power !
  • Narciso Rodriguez – For Her / 100€ les 100ml
    Un philtre de musc en équilibre sur trois pulsations olfactives : Miel de fleurs, ambre et bois tactiles.
  • Reminiscence – Patchouli / 57€ les 50ml
    Le patchouli est incontestablement reconnu comme un parfum de légende qui ensorcelle par son sillage voluptueux et mystérieux.

Ça tombe bien, je les ai carrément listé par ordre de préférence sur la première photo ! J’ai adoré le Carven et Salvador Dali. Lanvin aussi, pas mal du tout. Par contre, le Narciso Rodriguez est beaucoup trop fort à mon goût.
Grosse grosse déception pour l’eau de toilette Patchouli qui était dans le 24 et qui m’a donné la nausée toute l’après-midi… Y’a des fans de Patchouli dans le coin? Je vous le donne volontiers, car je n’ose même pas l’offrir. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, de toutes façons. :D

calendrier glossybox 2016


Calendrier de l’avent GlossyBox 2016 : Accessoires beauté

calendrier glossybox 2016

  • The Vintage Cosmetic Company – Pince à épiler Rose Gold / 8,90€
  • Weebez – Gel antibactérien / 2,45€ les 29ml
  • Stella & Dot – Bracelet Elephant Wishing / 19€
    Bracelet éléphant en plaqué or brillant avec cordon couleur rose indien apportera une touche colorée à toutes les tenues et portera bonheur tout au long de l’année à venir. Ajustable.
  • Foreo – LUNAplay / 39€
    Cette petite brosse offre une expérience du soin unique et efficace pendant environ 6 semaines. Grâce à ses picots et ses vibrations, elle élimine 99,5% des impuretés, excès de sébum, résidus de maquillage et cellules mortes. Elle améliore l’absorption des soins, unifie et affine le grain de peau.

J’ai adoré cette petite catégorie divers. Inutile de présenter une pince à épiler ou un gel antibactérien, mais les deux derniers m’ont complètement séduite : J’ai déjà commencé à utiliser la Foreo, et elle me pousse à acheter la grande ! Le bracelet apporte un peu de poésie à ce calendrier beauté…

Où, quand, combien ?

Comme je vous le disais en début d’article pour ne pas vous décevoir, il est déjà sold-out…
Il était en vente le 14 novembre sur le site de GlossyBox, au prix de 69€ pour les abonnés ou 89€ pour les non abonnés pour une valeur estimée à 285€ !

Vous appréciez le calendrier GlossyBox ? En avez-vous un autre à me conseiller ? 

calendrier glossybox 2016

17 Comments

Les coffrets Eau Jeune à offrir pour Noël !

Qui n’a jamais entendu parler de la marque Eau Jeune ? Ces parfums de grande surface hyper accessibles qui font plaisir aux jeunes comme aux moins jeunes.
Je me souviens que c’était les cadeaux idéaux quand on était invités à fêter l’anniversaire d’une copine d’école : Des packagings et des fragrances au top, le tout qui reste dans le budget de mon petit argent de poche de l’époque !

En cette période de fêtes –et de surconsommation, disons-le haha-, les budgets de chacun sont différents mais probablement tous limités… Pour les personnes aux petits budgets qui aiment trop offrir pour se priver, j’ai adoré ce que leur propose Eau Jeune actuellement, à savoir des coffrets hyper colorés et tendances. Je vous partage donc le bon plan pour faire une (ou plusieurs !) heureuse(s) à la dernière minute :

-je vous invite à désactiver temporairement AdBlock sur mon blog pour pouvoir lire la vidéo ♡-

Vous ne rêvez pas, il s’agit bien des copines YouTubeuses de Rose Carpet pour la pub du coffret « Double Je : Urban Tropical » feat Maybelline, qui inclut un parfum Double Je au choix (Classique, Electro Chic ou Urban Tropical) mais d’autres classiques de la marques comme « L’échappée Belle », « l’Orientale », « Love & Shine »… accompagné d’un vernis et d’un baume à lèvres : Un combo gagnant et complet, que demander de plus ?

Les coffrets sont à 12,99€, on est vraiment loin de se ruiner et c’est pourtant un vrai cadeau à part entière. Retrouvez tous les coffrets Eau Jeune sur le site internet officiel, qui vous redirigera vers les revendeurs les plus proches de chez vous. :D

coffret-eau-jeune

sign

*vidéo sponsorisée

1 Comment

Piercing au septum, réconciliation avec moi-même

mango beauty tips septum

Pour une fois, j’avais envie de faire autre chose qu’une « simple » revue de produit sur le blog. J’avais envie de vous parler de quelque chose d’actuel et personnel à la fois, qui se répercute directement sur l’image que les gens ont de moi. Et bizarrement, je ne ressens pas le besoin de me justifier, mais bel et bien de me livrer.

La semaine dernière, complètement sur un coup de tête, je me suis fait percée le septum. Oui, l’anneau de vache, l’anneau « emogoth » (lolol) qu’encore beaucoup de gens ont du mal à apprécier aujourd’hui. Un des piercings les moins aimés, on ne va pas se le cacher.

Étant fan de « métal japonais » –Visual Kei pour les connaisseurs- pendant une très grande partie de mon adolescence, je n’ai jamais eu de problème avec les personnes aux looks atypiques, différents. Au contraire, c’était un véritable plaisir que de cultiver un style unique et si spécial. Aujourd’hui objectivement, je ne trouve pas ça très beau du haut de mes 23 ans mais c’est quelque chose que j’assumerai toute ma vie, et que je revendiquerai même. J’étais différente, on n’a pas souvent été tendre avec moi et c’est pourtant ce qui fait que je suis ce que je suis aujourd’hui.
– passons du moment ultra solennel aux big photos dossiers.-

throwback

Il n’y a pas de mode d’emploi de la vie, et il y a pourtant une expression qui me parle énormément : À force de vouloir rentrer dans un moule, on en devient tarte. 

Je ne me suis jamais considérée comme rebelle puisque j’ai toujours essayé d’être polie et de ne causer de problème à personne. Je n’ai jamais été en dépression ou malheureuse à cette époque. C’est simplement un style, une culture, un mode de vie que j’appréciais plus que tout et dans lequel je m’épanouissais ; et j’ai encore du mal à comprendre pourquoi justement, c’est si difficile à comprendre.
J’ai l’impression que les toutes jeunes seront plus à même de me comprendre que ma propre génération ou  celle d’au dessus puisqu’à en voir la mode actuelle, les creepers, les chokers et le allblack sont tendances. Allez faire avaler ça 7-10 ans en arrière.

Tout ça pour dire qu’après la Terminale, j’avais adopté un look beaucoup plus soft. Probablement -très certainement- influencée par la K-Pop so 2010. J’avais désespérément envie d’un style plus cute et féminin, au final j’étais souvent maladroite dans mes choix car c’est quelque chose qui était tout sauf naturel chez moi. J’étais incollable sur toutes les marques underground jap’ et compagnie, mais impossible de trouver une petite robe sympa. J’avais l’impression d’être un mensonge sur pattes. D’être une tarte. Pourtant, j’étais poussée par une certaine volonté d’être à nouveau acceptée par la société, comme quand j’étais petite, toute petite. L’adolescence ? Ce passé honteux que je n’assumais pas.

Je me rends compte que j’ai fini par y arriver, et même par apprécier réellement les trucs de filles. Je serais incapable de dire à partir de quand, mais sûrement dès que j’ai commencé à avoir des amourettes et à vouloir plaire. Tout ça nous pousse jusqu’à aujourd’hui, où je vis clairement dans mon petit monde de princesse… Une princesse percée, du coup.

À 13 ans je m’épanouissais dans le Visual Kei, à 23 ans je m’épanouis dans les cosmétiques coréens. Qu’en sera t-il à 33 ans ? Peu importe, c’est un chemin qui m’a drôlement apporté, et j’aimerai dire à la moi du passé qu’elle a eu raison d’être un peu (beaucoup) entêtée et déterminée, car j’en suis très fière aujourd’hui.

Au final, c’est parce que l’une de mes meilleures amies (que j’ai rencontré à l’époque justement) part à l’étranger pendant un an et vient de se faire percer la narine, que je me suis dis « allez, tout le squad le fait ! » Tout mon entourage était plutôt « Non » ou « Narine, à la limite » (mon chéri y compris), mais le septum… Oh damn. C’est pourtant celui qui m’attirait le plus, alors pourquoi continuer d’en parler ? Ce n’est pas un morceau de métal qui allait changer à ce que je suis, non ?

Alors je l’ai fait. Et vous savez quoi ? J’ai l’impression de m’être réconciliée avec la Margaux adolescente, qui me regarde avec un petit sourire en coin qui voudrait dire « Il t’en aura fallu du temps« . Je me sens comblée. Encore plus moi-même, et plus heureuse que jamais.

hand-in-hand

Sur Twitter, vous avez été nombreuses à m’avoir dit énormément de gentilles choses à l’arrivée de ce piercing, même quand vous n’étiez pas spécialement pour – ça m’a énormément touché. J’ai de la chance de tous vous avoir. Vous, votre gentillesse et votre ouverture d’esprit, vous, derrière vos écrans : Je vous chéris si fort.

Rien n’a changé. Je suis toujours la même. Regardons au delà des apparences et rendons le monde meilleur.septum

sign

57 Comments

Rendez-vous Beauté édition coiffure : Cute Ribbon

rdv-beaute-klorane-5

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous annoncer ma participation au Rendez-vous Beauté de Juin avec toutes les autres blopines membres ! J’étais extrêmement flattée quand Cia m’a proposé de me joindre à elles pour cette édition spéciale coiffure, alors j’espère que le petit tutoriel va vous plaire.
Au menu : Une coiffure ultra facile, cute & bohême. Rideau !

Ribbon hair

  1. Je pulvérise mon shampoing sec Klorane en racine, je laisse poser 2 minutes et je viens légèrement masser/brosser le cuir chevelu pour gonfler et floutter la chevelure en passant mes doigts dedans.
    rdv-beaute-klorane-6 rdv-beaute-klorane-7
  2. J’attrape deux larges mèches près du visage au dessus des oreilles, que je ramène derrière la tête. J’enroule un élastique, puis je m’arrête à la moitié lors du dernier tour.
    rdv-beaute-klorane-
  3. Je sépare la demi-couette en deux, puis j’élargie chaque partie en éventail. Je coince une pince plate entre ma tête et la partie de dernière par le haut puis par le bas pour conserver l’aspect « ruban ».
    rdv-beaute-klorane-1 rdv-beaute-klorane-2
  4. Je prends une mèche parmi les cheveux qui n’ont pas fini d’être attrapé par la couette, et je l’enroule une seule fois entre les deux boucles du ruban. Je la fixe avec une nouvelle pince plate.
    rdv-beaute-klorane-3

Une coiffure ultra efficace et pourtant si simple à réaliser. Le mieux, c’est qu’elle marche tout aussi bien sur cheveux lisses comme bouclé !
On peut l’agrémenter d’accessoires en fonction du look tout en gardant ce côté innocent : J’adore.

rdv-beaute-klorane-4

Je vous donne maintenant rendez-vous chez les copines pour découvrir leurs coiffures. N’hésitez pas à vous rendez sur la page Facebook du groupe pour en découvrir davantage, et vous pouvez également tenter de participer à la prochaine édition en remplissant ce formulaire.

Ce fut un plaisir de rejoindre le groupe le temps d’une édition, et je souhaite énormément de bonheur à tous les membres (éphémères ou récurrents) pour la suite~

RDV Beauté-Coiffure-Klorane-Planche Finale-#1

sign

20 Comments

Beauty Corner & Room Tour : Update & liens utiles

room-tour5

Aujourd’hui, je laisse les revues cosmétiques/maquillage de côté pour vous laisser pénétrer dans mon univers: Je vous présente mon coin beauté de A à Z! (il y aura une liste récapitulative à la toute fin de l’article~)

Les références, les prix, l’organisation, les conseils et les DIY, tout va y passer ! Si vous songez à vous bâtir un petit cocon dans lequel vous pomponner quotidiennement, que vous bavez devant les chambres de princesses des Youtubeuses notoires mais que vous ne savez pas par où commencer; j’ose espérer que cet article vous sera utile.

Nota Bene : Cet article est l’update du précédent que j’avais écris il y a presque deux ans. Enjoy~


Le budget

Quitte à commencer par quelque chose, autant commencer par le plus contraignant : L’argent que l’on souhaite y mettre ! Je n’avais pas de budget précis, mais je m’en suis très bien sortie avec 250€.

Il suffit de faire un rapide tour sur sites boutiques en ligne telles que Ikea, Conforama, Castorama, Fly, et d’autres magasins de meubles/déco, de taper « coiffeuse » et de voir à combien la plus grosse des pièces de votre « coin beauté » s’élèverait.
Pour ma part, autant vous dire que j’ai bien déchanté : Entre 200 et 600€ les coiffeuses, c’était largement au dessus de mon budget. Au départ, je voulais réellement partir sur un meuble avec miroir intégré et pleins de petits tiroirs etc.. J’en ai comparé des dizaines, et j’en suis arrivé à la conclusion qu’elles étaient toutes beaucoup trop petites pour un prix aussi exagéré, la plus populaire étant la HEMNES de chez Ikea, à 219€ et mesurant seulement un petit mètre.


Le meuble

room-tour1 room-tour3

Finalement, je laisse un peu tomber le côté princesse et opte pour quelque chose de plus moderne et épuré : J’avais bien 1m50 de largeur à remplir, et j’ai jeté mon dévolu sur le grand modèle du bureau (oui oui, un bureau!) MICKE à 79,90€. Il est composé d’un grand plan de travail, et de deux long tiroirs coulissants dans la continuité du plan de travail, dans lesquels vous pourrez fourrer votre makeup quotidien et quelques produits qui vous servent plus souvent que les autres.

Les rangements

Il s’agit là aussi d’un point primordial à l’aspect global de votre beauty corner, même si on aura compris que chaque détail l’est.

La collection MICKE inclut un rangement à tiroirs, mais ayant pris le bureau grand modèle je n’avais plus autant de place, sachant qu’il a exactement la même hauteur. Mon but ultime, c’était de trouver un rangement assez large et profond pour pouvoir contenir la plupart de mes cosmétiques, et qui tienne surtout sous le bureau sous lequel il y a une rambarde et qui réduit la hauteur à 53cm pile si je me souviens bien. Ce fut la pièce qui m’a donné le plus de fil à retordre, mais je l’ai finalement trouvé chez Ikea, aussi! Il s’agit du ERIK à 59€, j’ai juste dû retirer les roues~ Il est extrêmement facile à monter, on peut y ranger un tas de choses et une serrure permet de verrouiller les deux derniers tiroirs. :)

Le miroir (+ éclairage LED)

Deuxième pièce maîtresse à dégoter, le miroir! Je ne me suis pas cassée la tête, je voulais une forme très neutre car je savais déjà que je voulais l’orner de LED derrière, comme un halo. A la base, je voulais les appliques murales en forme de boules, qu’on peut voir dans les loges de stars par exemple (moi et mes idées aussi…), mais les LEDSJÖ à 50€ l’unité alors que je voulais en mettre des deux côtés, c’était hors budget une nouvelle fois. De plus, j’étais partie sur un miroir rond, donc pas la peine. Je suis tombée sur le miroir KOLJA à 16,90€ chez Ikea, une aubaine!

Vous pouvez trouver des LED un peu partout, j’ai acheté 2 x 1m chez Bricodépôt pour moins d’une dizaine d’euros il me semble. J’y ai également acheté un interrupteur, car mon père les à souder puis brancher lui-même. Vous pourrez quand même trouver des « guirlandes » déjà toutes prêtes, mais si vous êtes un peu bricoleuse ou qu’une personne de votre entourage à un peu d’étain et une soudeuse, vous y gagnez au change! La couche inférieure est une bande adhésive, il suffit juste de la fixer et le tour est joué! Facile, rapide, pas cher, et surtout efficace: Ca fait son petit effet non ? La luminosité est très douce, mais pourtant bien présente. Quand je suis fatiguée le soir, je n’allume que celle-ci pour ma routine et c’est parfait.


La vernithèque

room-tour8

Il fut un temps où j’avais un blog nailart. Ce temps est bien loin maintenant,  mais j’aime toujours autant me faire les ongles. Ma collection de flacons m’est chère et j’en suis plutôt fière, alors je voulais les exposer pour mon propre bonheur !
Il s’agit bien entendu des populaires étagères à photos RIBBA chez Ikea à 8,99€ l’unité, la largeur permet d’y déposer deux rangées, c’est très pratique car j’ai entièrement rempli les quatre~ Une petite bande de masking tape pour égayer le tout, et le tour est joué.

A partir de là, reculez de 3 pas et admirez à quel point votre coin prend forme !

Voilà, l’ameublement est terminé ! Il nous reste maintenant…


La décoration

room-tour7

Honnêtement, je n’ai pas visionné des tonnes de roomtours avant de faire mon petit coin, mais je m’aperçois que l’on a toutes beaucoup de produits en commun!

  • Le bougeoir SKURAR à 2,50€, un must-have! J’y range mes pinceaux, mais il commence à se faire petit lui aussi… Il va falloir lui trouver un petit frère.
  • Les présentoirs à rouges à lèvres : On les retrouve un peu partout sur les sites chinois type aliexpress sous l’appellation « lipstick case » et compagnie. Vous pouvez vous en sortir pour à peine 5$ les deux ! C’est à ce moment précis que je me rend compte que j’ai plus de 50 tubes, sans honte aucune (ou presque…)
  • Des produits aux beaux packagings : Ce serait trop bête de les cacher, n’est-ce pas ? Mes éditions limités Too Faced ont trouvé refuge sur le coin gauche du bureau. Le Grand Chateau a même été reconverti en stock de disques de coton !
  • Les produits de ma routine actuelle: La déco c’est bien mais pour que ce soit réellement fini, il faut bien la rendre vivante. Pour ma part, j’expose les produits de ma routine actuelle par ordre d’utilisation. L’aspect pratique est forcément au rendez-vous.

room-tour6


&  le reste de la chambre ?

room-tour room-tour4

Je vous passerais les chapitres de mes vieux cours de fac et celui de mon tiroir à culotte, mais mon coin-dodo en vaut peut-être le détour : J’ai décidé d’égayer un peu le mur de cette partie de la chambre avec le papier intissé CONSTRUCTION de chez Scenolia. Rose et géométrique, vous vous doutez bien que c’était totalement à mon goût. La pause sur crépis est un peu laborieuse (j’ai du clouer au lieu de coller ou punaiser) mais j’aime énormément le rendu. Ça a beau être des couleurs froides, je trouve le rendu étonnamment chaleureux ! (J’aurais tout de même peut-être du craquer pour le modèle toile textile car le papier fait du bruit dès que je m’y adosse…)
En agrémentant le haut de guirlandes et de polaroïds, j’ai vraiment eu l’impression de donner la touche finale à mon cocon.

J’y suis heureuse.


Récapitulatif

Bureau MICKE – 79,90€ , Ikea
Miroir KOLJA – 16,90€, Ikea
Etagères RIBBA – 8,99€, Ikea
Rangement ERIK – 59€, Ikea
Chaise pied-de-poule CINDY– 13,99€, But
Bougeoir SKURAR – 2,50€ Ikea
Papier intissé CONSTRUCTION – 159€, Scenolia
Guirlandes diverses – Entre 1 et 5€, Primark, Hema
Polaroid – Cheerz (8€ les 20, dont 5€ offert à la première commande !)
TOTAL : Environ 250€

À votre tour ! N’hésitez pas à me taguer sur Twitter ou Instagram en me partageant la photo de vos beauty corners à vous.
En espérant avoir fait naître la motivation et l’inspiration en vous~

sign

7 Comments

GlossyBox Too Faced Mai 2016 : L’affaire du siècle !

glossybox-toofaced-1

Ce n’était probablement pas prévu au tout début, mais s’il y a bien un article que je ne tarde jamais à faire, c’est celui de mes GlossyBox mensuelles ! Je pense que c’est important de relayer l’information de plus vite possible, et si le mois est écoulé… Je ne vois plus l’intérêt. D’autres s’en seront chargé à ma place, et je souhaite être la porteuse de bonnes nouvelles héhé.

Vous avez probablement déjà ressenti mon engouement depuis la GlossyBox Avril 2016 avec le super mascara Marc Jacobs dont je ne me passe toujours plus, mais l’excitation était à son comble depuis que j’ai appris que la nouvelle GlossyBox limitée serait en featuring avec personne d’autre que TOO FACED.

Je ne présente plus la marque, sa réputation n’est pas à faire : chacun des nouveaux produits résultent de magnifiques sold-out les premières semaines, sans parler des coffrets de Noël en édition limitée que les plus motivées s’arracheront. Je rappelle que j’en fais partie. Moi, mon Grand Chateau et mon Grand Palais.*tousse pour éviter le sujet de l’addiction* 

glossybox-toofaced-2 glossybox-toofaced-3 glossybox-toofaced-4

Le contenu de la GlossyBox Too Faced n’était plus un secret depuis longtemps pour les plus curieuses d’entre nous. En effet, pour le touuuut petit prix de 34€ (qu’on se le dise, vu le contenu qui va suivre c’est réellement en petit prix), vous obtenez :

  • la palette Chocolate Bar (full size)
  • le mascara Better Than Sex Waterproof (full size)
  • le Melted en teinte Chihuahua (miniature)
  • le bronzer Chocolate Soleil (miniature)
  • la base à paupière Shadow Insurance (miniature)

Soit une valeur de 90€ de produits, pour même pas la moitié du prix !

glossybox-toofaced-5

C’est donc une box en édition limitée qui s’est vendue au prix de 34€ pour les abonnées Glossybox, et 44€ pour les non-abonnées. Les abonnés sur liste d’attente étaient prioritaires, si j’en crois les dires de la page Facebook officielle… Pas de bagarre ! Même s’il n’y en a pas eu pour tout le monde…


Glossybox  Too Faced : Chocolate Bar

glossybox-toofaced-6

Il s’agit ici de la toute première Chocolate Bar, puisqu’on lui connait aujourd’hui des déclinaisons : Chocolate Bar Semi Sweet et Chocolate Bon Bons. À choisir, je crois que la Semi Sweet est ma préférée car j’aime énormément le fard bleu-gris qu’elle contient, mais celle-ci est absolument superbe ! Au menu, 16 fards matte, irisés et scintillants dans les tons nudes, maronné, prune mais encore rose. De quoi faire de sublimes makeup aussi bien naturels que chargés.

glossybox-toofaced-8 glossybox-toofaced-9

Je suis déjà habituée à l’odeur de chocolat des poudres Too Faced grâce à mon bronzer Chocolate Soleil, et c’est un vrai régal. Cette palette sent tout aussi bon, ça me redonne faim rien que d’écrire ces lignes.
Les fards Too Faced ne sont malheureusement pas les meilleurs que je connaisse (je compare à Tarte par exemple, que je placerais toute ma vie sur la première place du podium haha), les pailletés sont assez poudreux par exemple mais vous pouvez très facilement arrivé à un joli résultat en modulant bien et en faisant appel, pourquoi pas, à un révélateur de couleur ou tout simplement un pinceau humidifié.
Difficile de croire que je n’avais jusqu’ici aucune Chocolate Bar en ma possession, c’est maintenant chose faite et j’en suis ravie !

Vous pouvez la retrouver seule au prix de … 44€. Autant vous dire que vous avez déjà BIEN rentabilisé la GlossyBox !


Glossybox Too Faced : Better Than Sex Waterproof

glossybox-toofaced-11

S’il est vrai que rien n’avait détrôné mon Better Than Sex depuis des années, j’ai toujours dis que son défaut résultait dans ses petites chutes au fil de la journée. Cette édition Waterproof avait donc de jolies promesses de tenue, en plus de la brosse absolument parfait de la version classique que l’on connait toutes !

glossybox-toofaced-12

Comme prévu, je ne suis absolument pas déçue : Nous avons retrouvé la perfection ! Je pensais trouver le packaging beaucoup moins sexy que l’édition classique, on est quand même habituées à beaucoup de rose chez la marque… Pour autant, je trouve que l’effet mouillé est ultra réussi et je suis toujours aussi fan, voire plus. Encore un bestseller en vue, qui ne va pas tarder à sortir dans nos Sephora nationaux.


GlossyBox Too Faced : Melted # Chihuahua

glossybox-toofaced-13

J’ai beau aimé Too Faced, je n’avais jamais craqué pour les Melted ! Ce n’est pas faute d’avoir lu énormément de revues à leur sujet, mais l’applicateur ne m’avait jamais vraiment tenté, et la tenue n’avait pas l’air fantastique. Quand bien même, je n’étais pas contre en recevoir un. ♡
Je découvre donc la gamme à travers la jolie teinte nude Chihuahua (petit clin d’oeil au chien adoré du fondateur) dont on pourrait qualifier la couleur comme étant à cheval entre le pêche-maronné et le vieux rose.

glossybox-toofaced-14

Son format miniature que l’on pourrait tout de même définir comme « deluxe » est ultra-pratique à emporter partout. Le fini est crémeux, légèrement glossy et très agréable à porter. La tenue est étonnement plus longue que ce que j’espérais, il a tenu des heures entières ! On est quand même loin des rouges à lèvres liquides mattes qui durent toute la journée, mais on le pardonne volontiers car c’est un plaisir à appliquer.


GlossyBox Too Faced : Chocolate Soleil

glossybox-toofaced-15

Les ferventes abonnées de GlossyBox reconnaîtront ce produit, car elles auront eu l’occasion de le découvrir dans une précédente box l’année dernière ! Avec son emballage cartonné, cette version miniature ne fait pas autant d’effet que la full size mais ça la rend génial à transporter ! Idéal pour toutes les adeptes d’un léger contouring à tout moment.

glossybox-toofaced-16
Cette poudre sent réellement le chocolat, et la fragrance est décuplée lorsqu’on passe le pinceau dessus. la version medium est aussi modulable que la light que je possède déjà et n’a fort heureusement pas de sous tons orange comme chez la dark. Que lui demander de plus ?


GlossyBox Too Faced : Shadow Insurance

glossybox-toofaced-17

Encore un produit que l’on a reçu il n’y a pas si longtemps dans une GlossyBox antérieure, mais ça ne fait pas de mal car ça se termine super vite ! Une très bonne base à paupière dont la réputation n’est plus à faire, elle aidera visiblement à la pigmentation et à la tenue de vos fards ! Un must have !

 

Une box qui va en ravir plus d’une… Avez-vous réussi à l’avoir ? 

glossybox-toofaced-18 glossybox-toofaced-7

21 Comments

Commander aux États-Unis avec Shipito : Le guide simplifié !

shipito-guide

Qui n’a jamais entendu parler de Shipito ? Sur la blogosphère beauté, personne je pense. À moins de vivre dans une grotte, mais ce serait difficile d’y blogguer cosmétiques… N’est-ce pas ? ;p

Shipito, c’est donc tout simplement un service de réexpédition de colis à l’international, soit la solution suprême pour acquérir tous les produits de vos rêves dont les e-shops ne livrent pas en France.

Étant plutôt beaucoup axée cosmétiques coréens, je n’ai jamais senti la nécéssité oppressante (oui, c’est ça d’être addicte…) de me procurer THE must-have américain. J’ai eu la chance de partir sur le-dit continent l’été dernier, et j’ai fait ma razzia de Tarte, Kat Von D, Anastasia Beverly Hills, etc sur place. Depuis, pas d’envie spécifique !
Enfin si, après avoir fondu pour les Hydra-Matte Lipsticks de Gerard Cosmetics, il y avait bien les fameux Kylie Lipkits qui me tentaient… Mais 30$ le kit (pas énorme) + 15$ de livraison (ça commence à douiller) + 13-20€ de douanes (beaucoup trop pour un tube et son crayon), ça m’a vite refroidi. Puis la rumeur de leur fabrication au sein de l’usine ColourPop est remontée à mes oreilles. Puis je suis allée voir le site et je suis tombée en amour avec leurs rouges à lèvres liquides très prometteurs à … 6$ !

Évidemment, ils ne livrent pas en France.

Ni une ni deux, je lance un appel sur Twitter et quelques copines répondent présentes : On est donc 5 à commander, et je suis celle qui se jette à l’eau pour Shipito.

J’avais une grosse appréhension car malgré tous les tutos des blogueuses/youtubeuses, je trouvais qu’il y avait un manque crucial de clarté. J’y suis donc allée à tâtons… Alors que c’est en fait ultra simple ! Je vous ai proposé ma version du tuto ultra clair grâce à des captures d’écran step-by-step et pas une simple simulation. Sur ce, je vais arrêter mon racontage de vie ici pour vous laisser avec le strict minimum. Action !


Commander & Réexpédier grâce à Shipito : Pas à pas !

shipito-step1

Pour créer un compte, je ne vous fais pas de dessin ! Pour ma part, j’ai choisi la formule gratuite « colis individuel » car je sais d’avance que je ne ferais pas beaucoup de traffic. Ce sera des commandes occasionnelles,  mais les plus dépensières pourront se tourner vers la BAL Virtuelle.

  • Je clique sur « Nouveau Compte »
  • Je choisis la formule gratuite « Colis Individuel »
  • Je crée et valide mon compte

shipito-step2

Shipito a 3 entrepôts : Au Nevada, en Californie et dans l’Oregon. Le dernier est réservé aux BAL Virtuelles, soient les comptes premium. Vous avez donc le choix entre Nevada et California.

  • Le pourcentage de taxe au Nevada est moins élevé (7% contre 9%)
  • L’expédition en Californie est plus rapide (proche de LAX)

Pour ma part, j’ai opté pour l’entrepôt du Nevada, et la livraison me paraît tout aussi rapide. Avec des taxes plus légères, on a tout à y gagner.
Une fois votre entrepôt de prédilection selectionné, Shipito va vous créer une adresse postale américaine. Elle sera disponible en haut à droite sur la page d’accueil.
IMPORTANT : N’oubliez surtout pas la deuxième ligne de l’adresse de type « Suite #CG123 » car c’est ce qui permettra de faire le lien avec votre compte, et donc vous, dès l’arrivée du paquet dans les locaux.

shipito-step3

Une fois mon adresse américaine créée, je vais sur la boutique en ligne auprès de laquelle je souhaite passer commande. Lors du check-out, j’indique mon adresse américaine sans oublier la seconde ligne « Suite #CG123 ». Si l’adresse de facturation peut être mis à votre adresse française, faites-le. Sinon, laissez l’adresse américaine. La nouvelle facture de Shipito sera envoyé à votre véritable adresse plus tard.

shipito-step4

N’hésitez pas à suivre votre colis jusqu’à l’entrepôt. J’ai commandé chez ColourPop le 24 mars, expédition le 25 et réception le 28 à 9h21. J’ai reçu le mail de Shipito 3h30 après (heure locale). Rapide, non ?shipito-step5

J’ai effectué le reste de l’opération sur téléphone portable, pour vous prouver à quel point c’est simple et rapide. Une fois connecté sur le site, ma page d’accueil se met à jour et m’informe que j’ai un colis en attente dans l’onglet « Colis Reçus ». Lorsque je clique, deux photos de mon colis apparaissent ainsi que son poids et ses dimensions.

Voir les tarifs à titre indicatif pour un colis de 1kg
  • Je choisis le Mode d’Envoi (Standard recommandé)
  • Je remplis la déclaration en douane
  • Je choisis mes options (assurance conseillée car pas de numéro de suivi en standard)
  • On m’annonce le coût total de la réexpédition

Avec les copines, on s’en tire donc pour 22$05, soit à peine ou 4€ chacune ! C’est ici que la petite subtilité de Shipito se joue :

Lorsqu’on m’annonce le total de la livraison, je ne paye pas directement :

  • Je transfère/crédite la somme exacte sur mon compte Shipito
  • J’actualise la page : La balance de mon compte est à jour
  • Je retourne dans mes colis reçus, et je programme l’envoi !

shipito-reception

Mardi 12 avril 2016 : Réception du colis ! Soit 15 jours plus tard, pile poil.
Aucun frais de douanes à l’horizon, malgré l’honnête déclaration de +100$.

TADAM !

shipito-reception2
shipito-reception-4

 

Plus d’excuse pour ne pas se lancer. ;) Y voyez-vous plus clair ?

 

selection-hellocoton

sign

86 Comments

Les pratiques scandaleuses de la marque Tosowoong envers les blogueuses

L’affaire Tosowoong

tosowrong

Quel titre racoleur, me direz-vous. Si vous cherchiez un avis négatif sur la fameuse brosse nettoyante, je me vois dans l’obligation de vous décevoir ici : C’est un très bon produit, c’est même une marque que j’affectionne. Ce que je vais tenter de dénoncer avec des mots justes et en évitant toute diffamation, ce sont les pratiques aberrantes de la représentation française de notre chère marque coréenne.

Je ne prévoyais pas de sortir cet article dans l’immédiat, bien qu’il soit rédigé depuis un petit moment, mais j’ai eu le plaisir de découvrir un post Facebook très professionnel (haha) sur la page pseudo officiel de la marque. Puisque cette personne se permet de me citer avec mon vrai nom plutôt que mon pseudo sur le web avec lequel je communique et rédige tous mes travaux, je prends ça comme une attaque personnelle, et vais tenter de la remettre un peu à sa place, législativement parlant.

Capture d’écran 2016-03-30 à 08.07.28


La brosse nettoyante Tosowoong, je ne vous la présente plus car vous avez déjà lu 1001 avis à son sujet. Le coeur du problème, c’est la guerre « sainte » que mène la représentation française de Tosowoong (je ne vise en aucun cas un individu en particulier ;) ;) ) contre les autres marques qui produisent des brosses similaires telles que Sidmool, Ciracle, Innisfree, CoringCo, ou encore les brosses sans marque qu’on pourrait trouver sur eBay.

La stratégie de cette RF (représentation française) semble être la suivante :  Faire croire aux blogueuses que la brosse Tosowoong est LA première brosse, LA brosse visage coréenne par excellence. Et bien c’est totalement faux : Sidmool ou Ciracle (pour ne citer qu’eux) ont lancé le concept des brosses nettoyantes visage il y a 10 ou 15 ans. Tosowoong a suivi, comme de nombreuses marques l’ont fait puisqu’en Corée, chaque marque ou presque a sa propre brosse.
Faire croire que Tosowoong est « l’originale« , et que les autres brosses sont des dupes ou des copies, de mauvaise qualité voire dangereuses. Ou comment tenter de se créer un monopole en France en causant discrètement du tort aux concurrents en usant d’une propa-… d’une stratégie bien ficelée. Pour l’honnêteté, on repassera. Surtout lorsque l’on traite publiquement les concurrents de menteurs sur des compo que ces derniers peuvent totalement justifier alors qu’elle, a longtemps affirmé que sa propre brosse était en poil de taklon alors que ce n’est pas du tout le cas.

Cette guerre « sainte » (n’y voyez aucune connotation religieuse à ce terme, mais plutôt son aspect presque frénétique), elle (= la représentation française) la mène également contre les blogueuses. Oui, vous et moi. Avec la menace d’une plainte aux fesses.

Voici le message de la RF de la marque sur le blog de Sandra, Mon Billet Poudré, en réponse à mon commentaire uniquement destiné à Sandra.

CLIQUER POUR DÉROULER

Notons qu’ils ont des yeux partout, c’est bien. Notons aussi l’agressivité de ce message, s’il vous plait. On peine à croire que ce message ait un quelconque caractère officiel. Et il résume pourtant très bien ce que subit les blogueuses et les boutiques qui ont le malheur de citer TOSOWOONG (je vais le graver sur mon front tel le W des wolves dans The Walking Dead, je vous jure.)

Nous, les blogueuses, ne sommes pas des e-shops. Même si nous avons des partenariats (sponsorisés ou non) avec des boutiques, nous ne sommes la propriété de personne. Merci de ne pas nous réduire à cela via des phrases douteuses, et de ne pas catégoriser mon commentaire à l’unique destination de Sandra « d’attaque ».
Nous, les blogueuses, mettons des hashtags/étiquettes/métabalises pour attirer du trafic ciblé et pertinent, soit. Si j’ai envie de mettre « tosowoong » et « caca » dans cet article, j’ai encore le droit de faire valoir mon propre droit à la liberté d’expression sans être traitée de parasite, merci.
Vos termes de « parasitisme » « spamdexing » et j’en passe ne nous concernent absolument pas, et nous n’avons que faire de vos menaces. Car oui, ce sont des menaces, doublées de bluff (ou d’une forte auto-persuasion que vous pourriez gagner quelque chose. Je vous conseille de relire le procès #jeboycottedanone.com et voir qui a gagné, même avec des actes beaucoup plus importants que de simples articles. )

« Nous interdisons l’utilisation du nom de la marque Tosowoong » : Le problème, c’est qu’il y a une grosse différence entre citer une marque et utiliser une marque. Nous avons absolument le droit de citer toutes les marques que nous souhaitons. J’invite d’ailleurs tout le monde à lire cet article très pertinent sur la liberté d’expression contre les droits des marques. Des marques qui ont tendance à abuser de leurs droits, ce qui est justement punissable. Donc les échauffements à la Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, c’est direction Poudlard, pas dans le vrai monde. (dure réalité ;_;)
Ce qui est légal par contre, c’est la publicité comparative. Leclerc s’autoproclame moins cher qu’Auchan sur toutes les chaînes TV, mais Tosowoong l’interdit aux « e-shops concurrents et leurs partenaires commerciaux ». Bah voyons. Le pire, c’est qu’on ne fait même pas de la publicité puisque nous ne sommes pas un commerce. Non, on informe. On participe. La loi est encore plus de notre côté.

CLIQUER POUR DÉROULER

Je ne relèverai même pas cet affront envers un e-shop que je connais bien, car ce n’est pas mon domaine. Restons centré sur l’intimidation de la blogosphère…

« Il y a eu ce dupe dont la promotion a été soigneusement préparée via une méga revue d’une blogueuse pour la brosse Tosowoong » On parle de Laura du blog Beauté Porcelaine ? Son article sur la Coc Peach est génial. J’ai aussi cette brosse, et je confirme tout ce qu’elle dit à son sujet. Et puis, s’il s’agissait plutôt de Morgane et son article Doux Good, je soutiens cette super marque. Et il n’y a aucun mal à les comparer à la Tosowoong, puisque Laura et Morgane ne vendent absolument rien sur leurs blogs et, encore une fois, fait de la comparaison informative. Le problème, c’est vous. C’est affligeant de voir des messages visés comme ça. Est-on réellement sur une page officielle ? A t-on liké pour voir des petits règlements de comptes de collégiens digne de Twitter avec des « mouais mouais » , des « ??!! » ? Je ne pense pas, non.
Vous leur reprochez qu’ils se plaignent « de harcèlement », « de volonté de nuire », « d’espionnage », mais il me semble que c’est exactement ce que vous faites. À votre place, je ne pousserai pas le bouchon trop loin vu les propos que vous tenez.

Je suis également entrée en contact avec une boutique en ligne basée en Corée et assez réputée dans le monde, qui ne souhaite cependant pas être citée et je respecte ce choix. Je prends donc l’entière responsabilité de la véracité de ces propos, libre à vous de me croire…
C’est une boutique qui commercialise la brosse Tosowoong et propose des livraisons dans le monde entier. La RF s’est donc jugée en bon droit (comme d’hab) de les contacter pour les informer qu’ils avaient l’exclusivité en Europe et qu’il fallait retirer la brosse d’eBay. Le plus drôle ? Cette boutique travaille déjà avec la maison-mère Tosowoong, et les paye pour commercialiser la brosse, justement. Donc non seulement cette RF n’accorde pas ses violons avec le siège, mais en plus se permet d’étendre ses droits à l’international. BAH.VOYONS.

Vous pouvez retrouver la page officielle de Tosowoong France sur Facebook, alors toujours plus d’articles élogieux de notre fameuse brosse. Parmi toutes ces publications, on repère quelques perles :

CLIQUER POUR DÉROULER

Ce qui est dommage, c’est que je n’ai jamais aimé le droit. J’ai alors du me renseigner pas mal avant de pondre cet article. Je vous invite donc à réagir en masse par commentaire, pour que les choses puissent changer. Imposer sa tyrannie en profitant de l’ignorance et du doute n’est pas tolérable ; et Tosowoong (Korea) ne mérite pas d’être lié à ce fléau dont il n’est finalement pas maître.
Ce qui est fort dommage également, c’est que je ne puisse rien citer de tout ce qui se dit dans la sphère privée. Fort dommage, oui… Sans citer tout ça, j’aimerai informer toutes les victimes de ses messages intimidants que vous avez plus de chance de gagner en portant plainte pour harcèlement, abus de faiblesse, etc. Dans certain cas, cette RF est même allée jusqu’à chercher les coordonnées téléphoniques personnelles des blogueuses pour les intimider. (cf : témoignages plus bas)
Nul n’est censé ignorer la loi, vous dira t-on. Alors justement, ne vous laissez pas intimider par des grands discours judiciaires qui ne valent au final que du vent. Je le répète : Nous avons le droit de citer tout ce que vous voulons, pour peu que le discours soit fondé et expliqué. Je pense aujourd’hui avoir expliqué clairement pourquoi je pense que les pratiques de cette représentation française de Tosowoong sont absolument odieuses et que tout le monde mérite de le savoir. Je n’écris cet article au nom de personne, juste au nom de moi-même et de mon sens de la justice. C’est une honte.

TÉMOIGNAGES

Sasha, Les Beautés Testent :

« J’ai eu à faire avec cette personne lorsqu’elle représentait la marque coréenne Charmzone. Elle a pris mon refus de tester des échantillons de BB Creams comme un affront personnel et a par la suite tenté à plusieurs reprises de me nuire.
En vrac, elle contacté mon hébergeur et a tenté faire supprimer mon blog à partir de fausses accusations, elle m’a menacé de poursuites juridiques si je ne postais pas le lien de SA boutique au lieu d’une boutique Coréenne dans l’un de mes billets (voir screen). Je ne peux pas le prouver, mais j’ai la conviction qu’elle a également créée une page sur Hellocoton dans le seul but de me parodier et m’attaquer personnellement, à l’époque. Je n’ai plus les preuves avec moi, mais je ne doute pas de votre foi en nous après un article pareil.

CLIQUER POUR DÉROULER
Cette personne passe son temps à menacer et harceler ceux et celles qui ne n’obéissent pas à ses exigences (exigences irrecevables, je précise!). Certaines blogueuses ayant pris peur ont supprimé leurs blogs. De mon côté, j’ai eu la chance de recevoir les conseils d’un professionnel qui m’a dit de ne pas céder à ces pratiques abusives.
Depuis quand l’abus de pouvoir, les menaces et le harcèlement font parties des stratégie de développement marketing?  Je suis loin d’être la seule ayant eu à faire avec cette personne et comme Margaux l’a bien indiqué dans son article, il est important de répéter que chacune des blogueuses et boutiques menacé n’ont jamais rien fait d’illégal. »

Morgane, Monagrom  :

J’ai rédigé un article fin Août sur la brosse nettoyante visage Doux Good qui m’a été offerte par la marque (comme indiqué dans mon article). Celle-ci étant très proche de la brosse de la marque Tosowoong, j’ai utilisé le terme « type-tosowoong » dans le titre de mes photos.
Le 20 septembre, je reçois un mail de la représentante française de la marque Tosowoong m’intimant de modifier mon article sous prétexte que ce dernier constitue  « un acte de parasitisme avéré ».A la réception de ce mail, j’ai éprouvé une sensation très désagréable car je n’ai pas eu le sentiment d’avoir commis un acte illégal, et encore moins un acte de parasitisme avéré !
Mon mari s’est proposé de l’appeler, histoire de clarifier les choses, et de lui rappeler en quoi consiste la liberté d’expression pour les blogueurs en France. Alors qu’il s’attendait à un échange constructif entre professionnels, son appel téléphonique s’est transformé en conversation ubuesque. Son interlocutrice, après lui avoir indiqué qu’elle enregistrait la conversation, lui a dit texto : « J’ai des relations à l’Elysée, vous allez y laisser des plumes !» (mon mari attend toujours la visite d’un représentant de l’Elysée).

Elle a renvoyé un mail, suite à cet appel téléphonique, où elle me considère comme une agence de communication ayant contracté avec la marque Doux Good, en me menaçant de poursuite judiciaire. A ce jour, je n’ai absolument rien reçu, et je n’ai pas modifié mon article d’une virgule, ce qui laisse à penser que ses menaces ne sont que des paroles en l’air !

Ma volonté ici est surtout de témoigner que ses menaces n’ont aucune portée et que répondre favorablement à ce type de requête, c’est accepter que les marques empiètent sur notre liberté d’expression en tant que blogueurs. C’est accepter l’inacceptable !

Je n’incite pas au boycott, mais je compte sur vous pour faire comprendre à cette RF que l’oppression, c’est fini depuis un moment. Au contraire, toute cette histoire en dégoutera plus d’une autant que ça m’a dégouté. Je ne veux plus entendre parler de Tosowoong.
En écrivant cet article, je m’attends à voir se créer des faux comptes de haters et j’en passe… Je remercie donc Sasha et Morgane qui ont accepté de témoigner publiquement et qui s’attireront peut être tout autant ses foudres. Mais la verité devait éclater, et on compte sur vous pour faire savoir que personne ne se laissera plus faire !


UPDATE : Mise en demeure sous peine de poursuites si je ne publiais pas ce droit de réponse reçu à mon propre domicile (LOL on adore, les forceurs ne font pas du tout flipper), je m’exécute bien volontiers et vous réserve une petite surprise à la fin.

« Madame,

Je souhaitais laisser passer un peu de temps avant de réagir à votre post du 30 mars 2016 que vous avez relayé sur vos divers comptes de réseaux sociaux, afin que les passions s’apaisent. Je ne peux cependant accepter ni le ton ni le contenu de ce post, et encore moins les attaques personnelles absolument injustifiées, auxquelles vous vous livrez et qui m’ont déjà fait subit un très fort préjudice.
Je note néanmoins que nous sommes toutes deux d’accord sur l’excellente qualité des brosses Tosowoong.

Tout d’abord, je n’ai aucunement dévoilé votre identité sur Internet puisque vous signez régulièrement sous votre vrai nom des commentaires sur divers blogs et forum des commentaires postés également sous le pseudo de Mango Beauty Tips. Vous avez ainsi posté des commentaires signés de votre vrai nom sur ma page Facebook. Si je comprends le souhait de certaines blogueuses de préserver leur anonymat, que je respecte entièrement, vous n’avez aucunement fait preuve de ce soin.

Contrairement à ce que vous avancez, je n’ai jamais affirmé que la brosse Tosowoong ait été la première à avoir été mise sur le marché coréen. Si cette affirmation est mentionnée sur un quelconque blog ou dans les réseaux sociaux, cela reste de la responsabilité de la personne qui l’a rédigé. Par contre, vous me permettrez d’affirmer que la marque TOSOWOONG a été parmi les premières à lancer une brosse de concept inédit alliant la finesse des fibres en taklon de 0.045mm de diamètre, une densité de 310.000 fibres, et surtout avec un manche en plastique ABS quand celui des brosses concurrentes étaient en bois : cette dernière caractéristique lui a permis de rencontrer le succès commercial dès son lancement en 2012 en Corée du Sud (ex. meilleures ventes sur les Open Markets pendant plusieurs mois consécutifs, jusqu’à 1.000 brosses commercialisées par jour) et qui s’est propagé rapidement dans le reste du monde. Ce concept de brosse remonte autour de l’année 2011.

Je confirme également que les fibres de notre brosse Tosowoong sont en taklon, un matériau dérivé du PBT et qui est très répandu dans les accessoires de beauté comme les pinceaux de maquillage. Par contre, il me semble inacceptable que certains concurrents essaient de faire passer leurs brosses comme étant en soie naturelle alors qu’elles sont en poil synthétique. Lorsque je repère de telles affirmations sur un blog, il me semble normal que je corrige ces informations de nature à induire en erreur les consommateurs, que la blogueuse soit de bonne foi ou non. Or, il se trouve malheureusement que certaines blogueuses sont de mauvaise foi, souvent du fait de leurs liens commerciaux avec d’autres marques ou avec des e-shops concurrents. Vous conviendrez qu’elles sont loin du profil de la « blogueuse lambda » !

Le fait que les blogs soient effectivement un espace de liberté d’expression ne veut aucunement dire qu’ils sont un espace de non-droit et si un blog fait la publicité d’un produit concurrent, son utilisation de notre marque TOSOWOONG comme métabalise, comme vous en revendiquez le droit, peut engager sa responsabilité si cette utilisation engendre un risque de confusion dans l’esprit du public.

De même, la publicité comparative est légale dans des conditions très restrictives, et certaines grandes surfaces ont fait l’objet de condamnations lorsque les éléments de comparaison n’étaient pas choisis de façon objective.

Les blogs peuvent également engager leur responsabilité quand ils participent à la promotion d’un vendeur de produits contrefaisants ou illégalement importés en France, ce qui est malheureusement le cas de certains blogs que vous citez. Le problème des importateurs parallèles sur Internet est un problème réel, que connaissent tous les distributeurs exclusifs, comme le relève Jessica dans son commentaire. En effet, ces importateurs profitent indument des efforts effectués par les distributeurs exclusifs pour développer les marques sur leur marché national (comme ceux que j’effectue pour promouvoir la marque TOSOWOONG auprès de la blogosphère) en proposant les mêmes produits sur Internet à destination de mon territoire commercial incluant la France et la Belgique, malgré l’interdiction qui leur est faite par le propriétaire de la marque, et la violation du droit des marques que ces importations constituent. Je m’étonne que vous fassiez l’apologie de ce comportement illégal, puisqu’en violation de la licence de marque exclusive accordée au distributeur, et également préjudiciable au consommateur, puisque l’acheteur ne bénéficie alors d’aucune garantie, contrairement à l’acheteur d’un produit légalement importé en Europe.

Finalement, j’en viens au point qui m’a le plus blessé dans votre article où vous me présentez comme une « folle » (vous avez utilisé ce mot à mon propos dans un commentaire sur un blog), en guerre sainte contre les blogueuses, agressive, coupable de harcèlement. Ceci ne correspond aucunement à mon éthique ni à ma façon de travailler avec les blogueuses. J’ai toujours fait preuve d’un réel respect à l’encontre de mes correspondants et n’ai jamais, contrairement à ce que vous dites, harcelé qui que ce soit. Par contre, il me semble normal que je protège la réputation et la valeur de la marque

TOSOWOONG quand ceux-ci sont attaqués sur des blogs, bien souvent liés avec nos concurrents. La vigueur de mes propos et l’attention que j’apporte à ce qui est publié sur les brosses Tosowoong reflète ma passion pour la marque que je représente en France et en Belgique, mais je n’ai jamais fait obstacle à l’exercice de la liberté d’expression de qui que ce soit. Je n’ai pas l’habitude de m’engager dans des polémiques, et même si la nature outrancière des accusations mensongères et des insinuations malveillantes de vos pseudos témoignages de blogueuses me révolte, je laisse la totale responsabilité de ces propos à leurs auteurs. De mon côté, tous les échanges mails ont été conservés depuis 2012, et les conversations qui émanent de ces documents donnent une version différente des faits rapportés par ces blogueuses.

Je ne pense malheureusement pas pouvoir vous convaincre de ma bonne foi dans ce dossier, au vu du ton de votre article et de votre véhémence à mon encontre, aussi bien sur votre blog que dans vos commentaires sur les divers forums, sans que je puisse vraiment en comprendre la raison, mais souhaite simplement rétablir la vérité suite à vos accusations infondées. Veuillez cependant noter que je me réserve le droit de prendre toutes mesures appropriées, y compris judiciaire, si cette campagne de diffamation devait continuer ou se reproduire.

Espérant mettre un terme à la campagne que vous avez déchainée contre moi, je vous prie de bien vouloir agréer l’expression de mes salutations distinguées.

TOSOWOONG FRANCE ET BELGIQUE »

 

Ma réponse : Bah dis donc. Je ne pensais pas avoir autant de pouvoir ;)

giphy

Allez, c’est parti pour les screens que je gardais bien au chaud:

Vous ne doutez pas de ma bonne foi, mais déroulez quand même !

Peace.

sign

114 Comments